Une planète dans la tête ~ Sally Gardner

Standish vit avec son grand-père dans la «zone 7», celle des impurs, privés de tout, surveillés en permanence… Dyslexique, il subit à l’école brimades et humiliations jusqu’au jour où il se lie d’amitié avec son nouveau voisin, Hector. Ensemble ils rêvent de s’évader sur Juniper, la planète qu’ils ont inventée. Mais Hector et ses parents disparaissent sans laisser de trace… Ont-ils été supprimés ?

Date de sortie : 26 septembre 2013

Éditions :  

Prix : 11e40 en papier / 11e99 en numérique

Ce petit roman qui ne paye pas de mine contient pourtant beaucoup. Dès qu’on entre dans le quotidien de Standish, il est impossible de ne pas penser au régime nazi et les parallèles sont nombreux pour nous rappeler, finalement, à quoi l’humanité a échappé.

Sur fond de dystopie uchronique (je ne pense pas que ça se dise mais c’est comme ça que je définirais cette histoire), on s’attache aux personnages secondaires à travers les yeux de Stan qui est l’unique narrateur. Les chapitres parfois très courts offrent un rythme soutenu au déroulé des événements.

Si j’ai énormément apprécié cette lecture, j’ai la sensation que le livre était peut-être un peu trop jeunesse pour moi et que j’aurais apprécié que l’auteure aille encore plus loin dans son analogie historique. Ce bémol ne m’a cependant pas gâché la lecture du tout et comme en plus c’est assez rapide à lire, je recommande à chacun de tenter l’aventure. Car, finalement, de poignant à symbolique, le récit ne peut que vous toucher !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire