Devil’s Rock, Tome 2 : Détache-moi. Sophie Jordan

 

Rien ne peut arrêter un homme emprisonné trop longtemps…

Grace Reeves, la fille du président des États-Unis, est une jeune femme timide et gauche. Fatiguée de toujours obéir aux ordres, elle décide d’échapper à la vigilance de sa garde rapprochée pour jouir d’un moment de réelle liberté, qui se transforme en cauchemar lorsqu’elle est kidnappée par des truands. Elle n’a d’autre choix, pour survivre, que de placer sa confiance en Reid Allister, un détenu évadé de prison dont le regard perçant l’embrase. Même si Reid semble en tout point différent du reste de ses ravisseurs, Grace peut-elle avoir foi en un homme qui n’a plus rien à perdre ?

Date de sortie : 27/10/2017

Editions : 

Prix : 6e90 en broché et 5e99 en numérique

 

 Il avait besoin de se convaincre qu’il n’étais pas comme eux. Si la prison ne l’avait pas rabaissé à leur niveau, alors rien ne le pourrait.

 

Un enlèvement, la fille du président des États-Unis et un fugitif en cavale sont les ingrédients clés de ce second tome de Devil’s rock. Entre passion et intrigue, Sophie Jordan nous offre un récit peuplé de doutes, de culpabilité et d’un soupçon de vengeance bien agréable à la lecture.

Grace et Reid ne sont pas des inconnus puisqu’à la fin du précédent opus, nous avions déjà eu un aperçu de leur rencontre. Après nous avoir remis dans le bain, l’auteure prend le temps de bien instaurer son histoire pour que rien ne nous échappe. Il est vrai que j’aurai aimé une entrée plus palpitante avec une réelle notion du danger. Toutefois, je reconnais que la situation inextricable dans laquelle ils se trouvent mérite d’être approfondie avant de bifurquer vers une quelconque relation. J’ai beaucoup apprécié le fait que justement tout n’arrive pas à la seconde malgré la puissante attirance qu’ils ressentent et la fascination de l’autre qu’ils développent au cours de cette proximité forcée.

Je tiens tout de même à éclaircir un point important selon moi, car j’ai vu plusieurs fois passer le Syndrome de Stockholm dans le texte pourtant à aucun moment je n’en ai éprouvé la sensation. Grace et Reid se retrouvent certes dans un contexte glauque, sans issue, cependant il n’y a pas vraiment de rapport avec le syndrome évoqué. Je trouve au contraire que Grace a de la chance dans son malheur d’être tombé sur cet homme là. Sans lui, nul doute que la bande de malfrats qui la retienne n’en aurait fait qu’une bouchée.

Ce que j’ai trouvé vraiment intéressant, c’est la dualité entre les personnages. Ces deux profils totalement opposés se cherchent, s’affrontent et finalement se ressemblent bien plus qu’il n’y parait. Entre le prisonnier qui n’a plus rien à perdre et la jeune femme formatée par les désirs de son père, plusieurs points communs émergent et laissent place à une multitude de sentiments confus. Malgré la menace qui pèse sur eux, malgré les risques qu’ils encourent, Reid est à la fois son seul espoir et le dernier obstacle entre elle et la liberté. Difficile dans ces conditions de céder à ses pulsions sans en mesurer d’abord toutes les conséquences.

Avec Détache-moi, Sophie Jordan, offre un roman plus mature, plus réaliste. Le déroulement est fluide, rythmé, détaillé. Je regrette seulement que la fin soit si rapide, car j’ai encore énormément de questions en suspens. Je pense que certains rebondissements auraient mérité d’être exploités pour justement ne pas laisser dans le lecteur dans le flou. Néanmoins, j’ai une nette préférence pour ce couple et leur histoire aussi touchante que complexe.

Le dernier tome portera sur le petit frère de Knox : North que j’attends avec énormément d’impatience. Aucune date n’est encore annoncée, mais il est certain qu’il passera entre mes mains !


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

2 réponses à Devil’s Rock, Tome 2 : Détache-moi. Sophie Jordan

  1. AvatarLouve alpha dit :

    J’avoue j’ai le premier tome mais je n’ai pas encore eu le temps de le lire

Laisser un commentaire