Adopted Love, Tome 1. Gaïa Alexia

 

Hanté par son passé, sera-t-elle son avenir ?

Orphelin, Teagan erre depuis son plus jeune âge de foyers en familles d’accueil.

Bad boy écorché par la vie, la justice le rattrape à l’aube de ses 18 ans. La sentence ? Un an de conditionnelle durant lequel il devra se tenir à carreau s’il ne veut pas finir en prison.

Il ne lui reste qu’une chance de se remettre dans le droit chemin et c’est dans une ultime famille d’accueil qu’elle va se jouer. Mais la rencontre avec Elena, la fille aînée de la famille risque de compliquer les choses.

Date de sortie : 12/10/2017

Editions : 

Prix : 7e60 en broché et 7e99 en numérique

 

 J’espère qu’elle n’a pas conscience de ce qu’elle a entre les mains. Bordel, il faut que j’arrête de la sous-estimer, elle sait parfaitement que je viens de lui offrir une carte joker.

 

Teagan Doe est un Bad Boy, un dur, un jeune homme qui s’est fait tout seul et a vécu mille et une tragédies. Lorsque ses frasques le rattrapent, il n’a plus d’autres choix que de se plier à la justice et accepter les conséquences de ses actes. Cependant, il ne s’attendait pas à tomber chez les Hills et sûrement pas à rencontrer une fille de la trempe d’Elena. Entre frustration, incompréhension et colère, les deux adolescents vont devoir faire en sorte de cohabiter sous le même toit sans se dévorer ce qui n’est vraiment pas gagné !

Je dois vous dire qu’avant d’être intriguée par le résumé, la première chose qui m’a attirée chez ce livre, c’est cette sublime couverture. Je sais que je ne suis pas la seule, mais elle attire immédiatement le regard et donne envie de savoir ce qu’elle renferme. Rajoutez à cela un synopsis attrayant et vous n’avez qu’une envie c’est de vous procurer cet ouvrage et de le dévorer.

Ce qui m’a tout de suite plu, ce sont les personnalités déroutantes des personnages. Elena et Teagan sont tous les deux brisés par la vie. Pas de la même manière, mais ils se sont forgés une carapace et se cachent derrière un tempérament de feu. Ce qui est intéressant c’est la manière dont l’auteure a développé son histoire, car si l’on apprend rapidement à connaître Teagan, à identifier son mal-être, un épais mystère se forme autour d’Elena. Que cache son comportement ? Pourquoi est-elle continuellement en colère ? Quel événement a pu la pousser dans ses retranchements ? Beaucoup de questions se forment et aucune réponse apparente n’arrive. La tension monte progressivement, des brides d’indices sont lâchées par-ci par-là ce qui donne irrémédiablement envie de savoir ce qu’il en est réellement. Lorsque le couperet tombe, l’horreur domine et j’ai commencé à comprendre ses réactions excessives. Teagan et elle se ressemblent finalement plus qu’il n’y parait. Alors si j’ai un conseil à vous donner, ne vous arrêtez pas à votre première impression, avancez dans votre lecture et vous découvrirez à quel point les apparences sont trompeuses.

Une multitude de souvenirs sont également évoqués dans ce roman. Ils sont nécessaires pour appréhender la situation, mais sont à briser le cœur. J’ai vraiment souffert pour le petit garçon qui a traversé bien trop de choses, mais j’ai développé un violent instinct de protection pour l’homme qui apparaît sous nos yeux. Teagan est insolent, troublant, déstabilisant, mais il est surtout vulnérable. Et ce sont toutes ses failles qui le rendent si attachant.

Je tiens à dire à quel point j’ai adoré Daniel Hills. Sans lui, nul doute que l’histoire n’aurait pas la même saveur. Le père de famille est exceptionnel, juste, bienveillant. Il a un comportement déboussolant, mais en total accord avec sa façon d’envisager la vie. Sans son aide et ses précieux conseils, les choses auraient pu dégénérer bien vite.

Si j’ai un seul bémol à porter à ce livre, ce sont les descriptions parfois trop longues et trop détaillées dont on aurait pu se passer. Je n’en suis pas fan et j’ai trouvé que ça alourdissait le texte.

Gaïa Alexia signe avec Adopted Love un roman original fort de ses différences. Elle ne dépeint pas d’homme beau et riche ou de jeunes filles naïves, non elle relate une réalité plus sombre, mais totalement réaliste. Elle termine d’ailleurs son premier tome sur un rebondissement majeur qui vous donnera envie de vous munir de la suite.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire