Darker : Lecture croisée. E.L James

 

Cinquième tome de la saga 50 nuances, Darker nous dévoile la version tant attendue de Christian sur le second opus. À ce titre, les éditions JC Lattès m’ont offert la possibilité d’une lecture croisée avec mon acolyte Honey du Blog Sweety & Honey Addictions. L’objectif ? Lire chacune un point de vue et confronter nos ressentis. Voici donc ce qu’il en ressort.

Tout d’abord, je dois vous dire qu’on a longuement réfléchi à la manière d’aborder les choses, car nous sommes totalement novices sur ce genre d’exercice. Après un débriefing téléphonique, nous avons choisi de faire ressortir certains thèmes importants sans pour autant vous dévoiler l’histoire puisque nous savons que vous la connaissez déjà.

Impossible en commençant cette lecture de ne pas vouloir retrouver ce couple auquel on s’est tellement attaché. Tout le monde se souvient de la fin tragique du premier tome, inutile donc d’en reparler. Christian m’a énormément touché par son anxiété face à la situation. Il est intéressant de comprendre l’importance d’Ana dans sa vie, la douleur qu’il ressent face à sa perte, mais également sa détermination à reconquérir celle qui a fait voler en éclat sa vie.

[Honey] De mon côté, je trouve Ana tout aussi affecté par ses sentiments pour Christian. On le sait bien que la séparation est difficile même si c’est son choix de l’avoir quitté. Malgré tout, les sentiments sont plus forts que tout. Et même si elle lutte intérieurement (je me serais bien passée d’ailleurs de cet aspect de l’histoire), elle ne peut vivre sans Christian non plus.

Darker est à mon sens le livre le plus chargé en événements de la série par les dangers auxquels sont exposés Ana et Christian, mais surtout par la multitude de personnages qui gravitent autour d’eux. Que ce soit Jack, Elena ou Leila, on en apprend bien plus sur leurs motivations à mon sens que dans la version d’Ana. D’ailleurs, j’ai trouvé dans ma lecture une dimension familiale inédite qui m’a surprise et beaucoup émue. Finalement, Christian contrôle tout, doute de tout, mais est totalement inconscient de l’amour qu’on lui porte.

[Honey] Dans le POV d’Ana, on n’a malheureusement pas autant de détails. Finalement Ana suit le mouvement, elle subit l’enchaînement des événements. Elle se persuade qu’elle peut gérer Jack, mais on sait que ce n’est pas le cas. Et elle est troublée par les ex de son amoureux. Entre celle qui s’impose et l’autre qui les menace. Je suis ravie de savoir que l’on comprend mieux la situation dans Darker. Malgré, ça je trouve qu’Ana a une détermination incroyable et une patience certaine.

L’évolution de Christian est pour moi capitale dans ce tome. Je parlerai plutôt d’une régression d’ailleurs parce que j’ai eu l’impression de le voir vivre une seconde jeunesse, de le voir découvrir la puissance de certains sentiments et d’expérimenter tout ce à côté de quoi il est passé. Il se prend de plein fouet des émotions qu’il ne comprend pas et essaie de composer avec. Néanmoins, il est tout à fait capable de voir tous les changements chez Ana, à quel point elle est devenue mature, plus sure de ses choix et de ses envies.

[Honey] Tu m’enlèves quasiment les mots de la bouche. Quand tu trouves que Christian régresse, je trouve qu’Ana mûrit énormément en très peu de temps. Même s’il lui arrive d’être bornée sur certaines situations, elle accorde, comme demandé, le bénéfice du doute à Christian. Pour moi, c’est Ana qui porte le couple, elle est à réussir à canaliser les émotions exacerbées de son amoureux.

 

Au final, Darker aura été une lecture éprouvante – pas dans le bon sens du terme malheureusement. Les événements s’étalent sur une dizaine de jours à peine, mais on a l’impression que ça dure des mois tant ce livre est volumineux. Beaucoup de situations se répètent inlassablement ce qui ne m’a pas enchantée du tout. Je pense que l’attachement que je porte à la saga se résume au fait que ce soit la première du genre. Je suis persuadée que si elle venait à sortir aujourd’hui, elle n’aurait plus le même impact tant elle comporte d’incohérence. Toutefois, je tiens à préciser que j’ai nettement préféré cette version à celle d’Ana.

[Honey] En ce qui me concerne, contrairement à Aurélia, je ne me lasse toujours pas de la relire. Par contre, une chose est sûre : mon ressenti devient plus critique à chaque nouvelle lecture. Je me rends compte que je vois des détails qui ne m’avaient pas spécialement gênés auparavant mais à présent j’ai conscience des défauts de cette saga ainsi que de ses incohérences. Mais j’aime ce couple. Et même si je vais prendre un peu de recul avant de lire Darker, j’ai tout de même envie de lire le tome 3 tout de suite.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Darker : Lecture croisée. E.L James

  1. AvatarLouve alpha dit :

    Merci Aurélia et Honey pour cette superbe chronique. Perso je ne pense pas tenter l’aventure Darker, j’ai été trop déçu par le précédent et je m’en tiendrais donc à la première trilogie, même si tout comme Aurélia je trouve également que la vague 50 nuances à tendance à s’essouffler. Mais en ce qui concerne cette chronique à 4 mains j’ai beaucoup apprécié votre sincérité et votre point de vue. Bravo les filles.

Laisser un commentaire