Bad #5 : amour insaisissable. Jay Crownover

Jusqu’où ira-t-il pour la sauver ?

 Depuis son retour à The Point, Snowden Stark n’a qu’un objectif : éviter les problèmes. Voilà pourquoi il n’a pas réfléchi plus de deux secondes avant de claquer la porte au nez de Noe Lee lorsqu’elle a débarqué chez lui, terrifiée, en implorant son aide. Rien, et pas même le charme fou de la jeune femme, n’aurait pu le convaincre d’intervenir. Sauf qu’aujourd’hui Noe Lee a disparu, et Stark ne se le pardonnera jamais s’il lui arrivait quelque chose. Alors, pour retrouver la seule femme capable de lui retourner la tête, il est désormais prêt à toutes les transgressions. Car il le sait, pour tenter de la sauver, il n’a qu’une solution : s’associer à l’homme le plus dangereux de The Point.

Date de sortie : 05/09/2018

Editions : 

Prix : 15e90 en broché et 9e99 en numérique

 

 J’ignorais s’il savait ce qui se tramait dans le vrai monde, mais j’avais besoin qu’il le comprenne très vite. Il fallait qu’il pige que foutre le bordel dans la vie digitale de quelqu’un avait des conséquences bien réelles.

 

Six jours… Il m’aura fallu six longues journées pour arriver à bout de ce tome et j’en ressors frustrée. J’ai l’impression d’être passée totalement à côté de cette histoire sans pour autant trouver exactement où tout a commencé à me lasser. Je suis pourtant une inconditionnelle de Jay Crownover dont j’attends toujours les sorties avec impatience, mais alors là, je suis déconcertée de ne pas avoir apprécié ce que j’y ai trouvé.

Ce ne sont pas les personnages en eux-mêmes qui m’ont posé problème (même si j’avoue que la tendance génie surdoué qui peut retourner le monde m’a un peu dérangée), mais bien le déroulement des événements. Je n’ai absolument pas retrouvé l’ambiance sombre empreinte de danger qui m’avait tant plu précédemment. Ici, tout se passe discrètement et je n’ai pas ressenti de peur ou de frisson durant le récit. Tout se passe trop vite et trop « bien » pour que j’aie le temps de me prendre au jeu et me laisse transporter dans cet univers qui avait su conquérir mon cœur au début de la saga.

J’ai beaucoup de mal à me dire que Jay Crownover ait pu passer à côté de son texte de cette façon. Pourtant en repensant à cette lecture, je ne peux m’empêcher d’être déçue par son évolution et décontenancée par le peu d’émotions qu’elle m’a procuré. Je ne peux pas affirmer avoir passé un bon moment, car je suis déroutée de m’être si peu attachée à cette histoire.
Je suis néanmoins bluffée par le parcours de ce couple aux passés lugubres et j’aime vraiment le fait que leur intelligence soit mise en avant, je trouve ça carrément sexy. Cependant, la trame ne m’a clairement pas convaincue et j’ai envie de hurler de déception en finissant ce livre.

Pour tout vous dire, mon intérêt a été plus piqué par l’aperçu donné du prochain opus sur Booker et Karsen que par les démons qui rongent Noe et Snowden. Je ne peux décemment pas accuser la plume de l’auteure, car son récit plaira à un grand nombre j’en suis sure, je suis simplement dépitée de ne pas avoir pu l’apprécier et de m’être finalement ennuyée pour la première fois avec cette auteure.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire