Dark web ~ Dean Koontz

Il faut que j’en finisse… C’est urgent !

Tels sont les derniers mots d’un homme que la vie semblait avoir comblé… mais qui y a mis fin. Brutalement.
Jane Hawk, inspectrice du FBI, refuse de croire que son mari se soit donné la mort par sa seule volonté. Pour elle, il y a une autre raison. D’autant qu’une vague inexpliquée de suicides frappe le pays.
Quitte à se mettre à dos sa hiérarchie – qui souhaite étouffer l’affaire -, Jane veut des réponses, quel qu’en soit le prix… Or, son enquête dérange. Ses ennemis de l’ombre détiennent un secret si terrifiant qu’ils sont prêts à tout pour l’éliminer.
Mais, bien que seule contre tous, la fugitive la plus recherchée des États-Unis possède pour atouts son intelligence et sa froide détermination. La vengeance est comme l’amour : elle ne connaît aucune limite…

Date de sortie : 06/02/2019

Éditions : 

Prix : 7e95 en poche / 7e49 en numérique

J’ai découvert cet auteur lorsque j’étais adolescente, avec un titre horrifique dont j’ai gardé un excellent souvenir. C’est donc avec une grande curiosité que je me suis lancée dans ce roman.

Je dois tout de suite avouer que j’ai eu beaucoup de mal avec l’écriture. Il y a une abondance de détails qui noient, à mon sens, le propos. Si je comprends le besoin de poser un contexte solide à l’histoire, il  est évident pour moi que des tas d’informations sur le climat, le paysage, le modèle de telle ou telle voiture etc. n’étaient pas vitales. Cela donne un rythme lent de lecture qui m’a fait perdre une bonne partie du plaisir.

Car, paradoxalement, les chapitres sont courts et dynamiques. Aussi, ce devrait être une lecture tout aussi cadencée. Mais à cause de la profusion de descriptions en tout genre, l’effet est inverse en tout cas pour moi.

Concernant le sujet, sans rien en dévoiler, j’ai apprécié le thème choisi par l’auteur et j’ai eu parfois l’impression d’être dans un épisode de Dark Mirror, une série d’anticipation que j’aime beaucoup et dont l’histoire de Jane aurait pu faire partie.

Cette héroïne est à la fois forte et sensible, entraînée et humaine, elle n’est pas manichéenne mais offre les nuances qu’un personnage réussi possède. Elle évolue dans un monde en plein changement en ayant beaucoup à perdre, et en ayant déjà beaucoup perdu, de façon très réaliste. C’est appréciable de suivre un personnage féminin aussi réussi, écrit par un homme qui nous épargne les lieux communs de l’exercice.

Une lecture en demi-teinte pour moi avec des points positifs mais aussi des négatifs qui ont souvent pris l’ascendant sur mon impression, malheureusement.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire