Pure Corruption #2 : Crime et Expiation. Pepper Winters

Il s’est juré de la retrouver ; il réécrira leur destinée…

Arthur Killian, président du gang Pure Corruption, a enfin retrouvé Cleo, l’amour d’enfance qu’il n’était jamais parvenu à oublier. Elle l’a extirpé des ténèbres et lui a montré que la vie valait la peine d’être vécue. Mais à peine réunis, les amants sont violemment séparés. Arrachée à lui, Cleo est désormais captive de son pire ennemi. Arthur usera de tous les moyens pour se venger et sauver celle qu’il aime. La guerre est déclarée et elle sera sans merci…

Date de sortie : 20/02/2019

Editions : 

prix : 16e90 en broché et 9e99 en numérique

 

 Il n’y avait plus de temps à perdre en plaisir ou en précision. La guerre n’était plus sur le point d’éclater. Elle était déjà là.

 

Le très attendu Crime et Expiation est enfin à la maison et il m’a été bien impossible de le laisser reposer tranquillement dans son coin. Lors du précédent opus, j’avais fait la connaissance de personnages intrigants plongés dans une histoire aux multiples facettes qu’il me tardait de découvrir. C’est à présent fait et j’en ressors rassérénée par ce que j’y ai trouvé.

Premier constat, si je ne connaissais pas réellement Pepper Winters avant ce diptyque, je peux d’ores et déjà vous dire que son surnom de Reine de la Dark n’est pas un simulacre. Cette autrice est fantastique ! Son imagination n’a d’égal que la précision de son texte et je suis bluffée par la manière dont elle a su m’entraîner dans son sillage et la rapidité avec laquelle je me suis perdue entre ses pages. Une chose est sûre, je vais la suivre et il me tarde déjà de la retrouver.

Second constat : la surprise. En effet, je ne m’attendais absolument pas à la tournure du récit et c’est avec avidité que j’ai suivi la suite des aventures de notre duo. À ce propos, je suis ravie que l’autrice ne se soit pas contentée de nous livrer une histoire de couple, mais bien celle d’une famille avec ses ambitions, ses imperfections, ses bas et ses hauts. Et si j’avoue avoir trouvé certaines situations un peu abracadabrantesques, cela n’a en rien gâché mon intérêt pour ce livre.

La folie d’un homme ivre de rage peut le pousser loin, très loin, et c’est la rage au ventre que j’aie pris connaissance de comportements abjects et d’actes innommables. Il est d’ailleurs possible que j’aie sous-estimé la perfidie de certains protagonistes qui se livrent à un véritable jeu du chat et de la souris morbide. Toutefois, la direction prise par Pepper Winters prend tout son sens dans les derniers moments lorsque l’on comprend que chaque intervenant à son rôle à jouer, qu’on assimile les informations fournies et que l’on prend enfin l’ampleur de ce qu’il se joue sous nos yeux. La bataille est longue, les changements fondamentaux et les enjeux bien plus grands que tout ce que l’on peut imaginer.

Pourtant j’ai eu peur, oui. Peur que tout tombe dans la facilité, peur de certaines attitudes, peur du côté très fleur bleue de ces deux personnes qui se retrouvent, mais ne peuvent vivre sereinement puis peur des secrets non révélés et de tous les mystères qui planent. C’est vrai, j’ai eu de gros doutes durant cette lecture, mais le plaisir n’en fut que plus fort lors du dénouement des événements.

Ici s’achève donc l’histoire de Kill et des Pure Corruption même si je ne perds pas espoir de voir naître une romance avec Grasshopper, force est de constater que pour l’instant il faut dire au revoir à ces personnages qui m’ont prise aux tripes. Tout n’est pas parfait à mon sens néanmoins je reste fascinée par l’inventivité dont fait preuve l’autrice et admirative du courage et de la force de ce couple face à ses assaillants. Une dark romance à la hauteur de mes attentes donc, qui ne manquera pas de combler les adeptes du genre.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

3 réponses à Pure Corruption #2 : Crime et Expiation. Pepper Winters

  1. AvatarJuliette dit :

    J attaque demain ce 2eme tome je pense, j espère ne pas être déçu..

    Vas tu lire The Missing Obsession d Angel Arekin ? Dès sa sortie le 18 je l’ai dévoré… je ne dirais pas qu’il s’agit du meilleur d’Angel Arekin pour moi parce que honnêtement la barre est très haute avec la Famille MORDRET et aussi YANO/Rine dans No Fear No Love que j ai vraiment mais vraiment adoré, il n empêche que j ai mis 2 jours à m en remettre… Faustine &Anonymus sont… extraordinaires… j attends donc ton avis

    • J’espère que ce second tome te plairas. En tout cas il prend une tournure originale 😉 Tu me diras ce que tu en penses. Pour The Missing Obsession il est dans ma pal perso alors j’espère pouvoir m’y mettre d’ici peu surtout après ton retour. Ça m’intrigue !!

      • AvatarJuliette dit :

        Aha en effet je suis sure que tu ne seras pas déçue.. prévois quelques heures tranquille car une fois commencé, tu ne pourras plus t arrêter de mon côté j attaque le tome 2 de Pure corruption..

Laisser un commentaire