Lagom ~ Niki Brantmark

Dans ce très joli livre, Niki Brantmark dévoile les secrets du lagom, cette philosophie suédoise qui signifie littéralement «  juste ce qu’il faut  ». S’inscrivant dans la tendance «  slow  »  : slow food, slow fashion, slow design… se trouve en son cœur l’idée que l’on peut trouver l’équilibre, la juste mesure dans sa vie, sans faire des changements radicaux, et en sachant apprécier ce que l’on a déjà sans pour autant se priver.
Introduire le lagom dans son mode de vie signifie par exemple apprendre à désencombrer sa maison, à acheter «  conscient  », à s’octroyer un jour de congé où l’on bannit les écrans  ou à se réserver une journée en famille, avec des activités en extérieur.
L’esprit lagom, c’est cultiver les plaisirs simples, la modération, opter pour le développement durable  : faire de petits changements comme utiliser des LED, passer moins de temps sous la douche, recycler… Le lagom propose un mode de vie gratifiant, responsable, où l’on ne se renie en rien ni ne sacrifie ce que l’on aime, tout en ne prenant pas à la planète plus que ce dont on a besoin : juste ce qu’il faut  !

Date de sortie : 02/11/2017

Éditions :

Prix : 14e50 en broché

Après avoir découvert le Hygge qui nous vient du Danemark, j’avais envie de me plonger dans le Lagom, cet art de vivre suédois qui prône la juste mesure. Le concept même m’attirait, n’aimant pas les extrêmes, quels qu’ils soient, et j’ai bien fait d’ouvrir ce magnifique ouvrage.

Parlons d’abord du livre-objet qui mérite qu’on lui accorde un paragraphe. Les pages sont épaisses et douces au toucher, les photos magnifiques et la mise en page très aérée. Le tout offre un confort de lecture très agréable, tout à fait en accord avec le sujet du Lagom. Il y a également dans cette édition quelques cartes glissées dans une enveloppe, à la fin, le petit bonus qui fait toujours plaisir.

L’autrice nous présente sa découverte du Lagom, et de la vie en Suède de manière plus générale, tout en apportant à son témoignage des touches d’humour voire d’autodérision qui allègent le flot d’informations qui aurait pu, sans cela, être parfois trop dense à assimiler. Mais non, tout comme cet art de vivre dont elle nous vante les mérite, Niki Brantmark parvient à doser son récit pour le rendre juste comme il faut.

Je me suis régalée à découvrir le quotidien de ce pays dont on entend souvent parler justement pour ses avancées que ce soit au niveau écologique mais aussi bien-être, comme s’il avait toujours quelques décennies d’avance sur le reste du monde. Bien entendu, il n’est pas question d’appliquer à la lettre leur mode de vie qui nécessite parfois un contexte qui ne nous est pas forcément accessible. Mais je m’amuse à repérer ces détails à intégrer dans mes routines afin de tout simplement me sentir mieux, prendre le temps, apprécier ce qui est parfois juste sous mon nez sans que je m’y arrête…

Cet ouvrage est un réel coup de cœur qui restera sur ma table de chevet afin de me permettre d’y puiser régulièrement des rappels sur ce qui est élémentaire et pourtant essentiel dans une existence équilibrée et donc épanouie.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire