Ma vie sur la route : mémoires d’une icône féministe ~ Gloria Steinem

Gloria Steinem, aujourd’hui âgée de 83 ans, est une icône féministe américaine, inscrite au Women’s National Hall of Fame. Journaliste, écrivain, elle a fondé le magazine féministe Ms. et, avec Jane Fonda et Robin Morgan, le Women’s Media Center, une organisation qui se bat pour rendre les femmes plus présentes et plus visibles dans les médias. Elle a également participé aux campagnes présidentielles de Hillary Clinton et de Barack Obama.

Ma vie sur la route est le récit extraordinaire, profondément humaniste, d’une femme qui a passé sa vie à sillonner les États-Unis et à militer. Cette autobiographie en forme de road trip se lit comme la passionnante chronique de cinq décennies d’histoire américaine, depuis le discours de Martin Luther King jusqu’à l’évolution des droits de la communauté gay en passant par l’avortement ou la cause amérindienne.

Une ode au nomadisme, à l’intranquillité qui nous pousse à partir à l’aventure et, avant tout, à la rencontre des autres.

Traduction de l’anglais (Etats-Unis) par Karine Lalechère

Date de sortie : 06/03/2019

Éditions :

Prix : 19e en papier / 11e99 en numérique

J’avais tellement hâte de découvrir ces mémoires ! Pas de suspense ici : j’ai adoré ma lecture ! Vraiment adoré découvrir le parcours de cette femme totalement inspirante, impliquée dans la condition des femmes (mais pas uniquement) depuis si longtemps qu’on peut sans hésiter dire d’elle qu’elle est l’un des piliers du féminisme actuel. En fait, tout simplement, elle est la raison pour laquelle tant de pas ont été faits vers l’égalité et la justice.

Le récit de sa vie est touchant, surtout son enfance qu’elle aborde avec beaucoup de sincérité et de tendresse, y compris pour les souvenirs difficiles. Quel exemple d’esprit positif prenant les événements à bras le corps et ne laissant jamais abattre. Enfin si, des bas, elle en a traversés, mais avec la tête haute, ce qui fait toute la différence.

Cette journaliste qui a apporté plus d’une pierre à l’édifice du féminisme et, plus globalement, de l’humanisme, est un modèle lorsqu’on s’intéresse aux valeurs qu’elle défend, aux batailles qu’elle mène, aux différences qu’elle apporte dans un monde en constante évolution. Et si cette évolution est positive, on comprend au fil des lignes, avec une humilité exemplaire, que Gloria Steinem n’est pas étrangère à ça.

Une vie au sein de laquelle elle en a vécu, et en vit toujours, mille. Riche de sens et d’altruisme, une existence qu’on aurait voulu connaître et qu’il est agréable de découvrir à travers les anecdotes et épreuves que cette femme a traversées. Un livre qui rejoint sans hésiter ma bibliothèque spéciale féminisme et en devient un incontournable que je vais m’empresse d’offrir autour de moi !

Bonus : la préface de Christiane Taubira est tout simplement parfaite ! J’y ai puisé ma nouvelle définition du féminisme : lisez-la !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire