Dark Way de Julie Christol

Résumé :

Mary et Hunter sont nés et ont grandi dans une communauté Amish. Loin du tumulte des grandes villes, protégés dans leur bulle. Ils n’avaient aucune conscience des dangers qui les entouraient. Assoiffés d’aventures, il se font une promesse solennelle de découvrir ensemble ce monde qui les intrigue tant.Mais parfois, les chemins empruntés, les voies choisies, ne nous mènent pas toujours vers la lumière. La vie dont ils avaient rêvé sera-t-elle au rendez-vous?Quand les désillusions et le destin s’en mêlent, la seule chose à faire, c’est se battre. Nos deux héros vont affronter l’enfer, en sortiront-ils indemnes?Ce roman comporte certaines scènes pouvant heurter la sensibilité des plus sensibles.

Sortie : 22/03/2019

Achat : 16€ en broché et en numérique

Editions : auto-édition

 

 

Je caresse son torse. Il est fort et grand, il me protège et m’entoure de son aura. Plus rien ne compte le monde disparaît et j’aperçois une lueur en moi. Une étincelle qui voudrait éclater au grand jour, mais qui est entourée d’obscurité. – Mary

 

Je termine ce livre et je dois vous dire une chose : ne vous laissez pas avoir par la quatrième de couverture ! Julie Christol nous dissimule toute l’histoire et franchement ce serait dommage de passer à côté. Je vais vous en parler très brièvement afin de masquer au mieux la trame de fond. Je vous avoue que j’ai été moi-même sceptique à la lecture du résumé, j‘appréhendais le milieu de la communauté Amish évoqué. Malgré cela, ayant adoré tous les livres de Julie, j’étais curieuse et impatiente de me lancer. Et quelle n’a pas été m’a surprise au fil des pages.

Le début est très léger, Julie nous expose les « règles » des communautés Amish. On voit grandir nos deux personnages principaux et plus les années passent, plus leur amitié se transforme en un amour de jeunesse beau et fort… Mary est une jeune fille à la joie de vivre communicative et totalement désinvolte, alors que Hunter est beaucoup plus calme et réfléchi. Leur vie est bien rangée jusqu’à leur adolescence où les circonstances de la vie et les choix les séparent dans le monde extérieur.

Ils se retrouvent des années plus tard et c’est le choc émotionnel ! Leur vie les oppose complètement et surtout chacun a changé… Seulement, ils sont impliqués dans une enquête dans laquelle il sera question de vie ou de mort. La petite fille a disparu pour laisser place à une femme blasée par la vie et qui n’a plus aucun goût de vivre. Hunter est devenu un homme déterminé dans tout ce qu’il entreprend. J’ai été ravie du rôle que Julie donne à Hunter. Jamais je ne me serais attendu à ça et ça fait tellement de bien quand un auteur arrive à me surprendre. Petit à petit, on comprend les décisions qui ont été prises dans le passé, le but n’a jamais été de causer la douleur, seulement de protéger l’être aimé.

Tout est sombre, moche, ça prend aux tripes et bordel ça fait mal ! Mais en même temps, c’est grisant et j’ai été transporté dans cette course contre la survie ! Mary et Hunter ne sont pas épargnés et le mot est faible. Ils vont vivre les pires horreurs que ce soit en tant que témoin ou victime. Le danger est omniprésent ce qui nous enseveli sous le poids d’une angoisse écrasante. Les non-dits et les secrets entre les deux protagonistes pèsent sur leur âme, les empêchent de se pardonner et d’avancer sans cette rancune immiscée entre eux. Si l’amour est bien là, fort et conquérant, la dignité et la sensation d’avoir droit à celui-ci va mettre du temps à réapparaître.

Dark Way est certes une romance assombrie par les sujets exposés, néanmoins Julie Christol nous captive dans ce tourbillon de lumière et d’obscurité. Elle nous embarquent avec les personnages dans des situations dangereuses entre suspense et rebondissements. Cette histoire est poignante et déchirante, des sentiments que l’auteure usent à la perfection et qui ont su m’émouvoir aux larmes à plusieurs reprises. En bref, si vous êtes un inconditionnel des émotions fortes, n’hésitez plus et foncez !

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire