Le paradoxe du poisson rouge ~ Hesna Cailliau

Dans un monde agité de nombreux courants contraires, instable, l’heure est venue d’échanger non seulement nos marchandises mais aussi nos sagesses. Les Chinois vénèrent la carpe koï car elle vit en totale symbiose avec son environnement, toujours aux aguets pour mieux saisir les opportunités qui se présentent. Elle possède 8 vertus qui lui permettent d’avoir la bonne attitude pour faire face à la vie : ne se fixer à aucun port, ne viser aucun but, vivre dans l’instant présent, ignorer la ligne droite, se mouvoir avec aisance dans l’incertitude, vivre en réseau, rester calme et serein, remonter à la source. Notre manière occidentale de penser et d’appréhender les choses, cartésienne et figée, pourrait avoir beaucoup à apprendre de ce poisson célébré par les trois sagesses chinoises pour envisager la vie autrement.

Date de sortie : 06/03/2019

Éditions :

Prix : 5e20 en poche

Ce petit livre à la couverture épurée est riche, très riche. Il contient énormément d’informations, c’est ce sera mon seul bémol : peut-être trop. Car entre les significations de mots chinois et les nombreuses références, on peut parfois s’y perdre.

Ceci étant dit, la richesse n’en est pas moins précieuse, car c’est très intéressant d’apprendre cette façon de raisonner si différente ce celle que nous connaissons en Occident. Certains préceptes sont tellement logiques que je me suis demandé pourquoi je ne les connaissais pas avant cette lecture.

Les 8 vertus, comprendre “propriétés”, exposée ici proposent de remodeler totalement notre mode de penser. Déconstruire pour reconstruire en mixant les valeurs qui nous correspondent. C’est ambitieux et un travail de longue haleine, mais ça mérite de se pencher sur la question.

Peut-être pas à la portée de tout le monde, cet ouvrage s’inscrit néanmoins dans la mouvance du développement personnel avec un plus qui le démarque : il alimente autant la culture que la réflexion de celui ou celle qui le lit.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire