Ne t’enfuis plus. Harlan Coben

Votre fille a fugué avec un garçon peu fréquentable.
Vous ne l’avez pas vue depuis six mois. Et là, vous la retrouvez dans Central Park jouant de la guitare. Mais ce n’est plus la jeune fille pétillante que vous avez élevée.
Vous l’approchez et lui demandez de rentrer à la maison.
Elle se met à courir. Vous la suivez.
Quel autre choix avez-vous ?

Bienvenue dans l’enfer de Simon …

Date de sortie : Avril 2019

Editions :

Prix : 19e99 en broché (accessible à tous sans abonnement depuis le site France Loisirs)

 

La partie s’annonçait serrée. Flics et égo, un mélange détonnant. Ajoutez-y une louchée de micmac territorial, les rivalités habituelles et le caractère exceptionnel d’un homicide dans la circonscription, sans même parler d’un double meurtre, et vous obtiendrez un bordel sans nom.

 

Est-il vraiment nécessaire de présenter Harlan Coben de nos jours ? Si vous ne suivez pas ses publications, je vous encourage vivement à le faire et à découvrir ses univers oppressants et ses histoires qui vous prennent à la gorge. Le maître du suspens est de retour avec un roman alarmant, prenant et terriblement addictif.

En tant que parent, on se pose toujours la question de savoir si l’on fait les choses correctement, si nos décisions sont les bonnes et si l’on donne à nos enfants toutes les chances pour grandir et évoluer sereinement. Seulement, nous ne sommes pas des supers héros et encore moins des personnes infaillibles. Il suffit souvent d’un grain de sable dans la machine, d’une rencontre indésirable pour changer le cours de toute une vie. De ce fait, Ne t’enfuis plus est un livre où la perception l’emporte souvent sur la réalité et où les questions et les appréhensions ne cessent de nous tourmenter.

Tout au long de cette lecture mon cœur s’est emballé sous l’effet de l’ambiance pesante qui règne sur ce texte. Non seulement j’ai été profondément touchée par les faits et par les réactions de Simon, mais je ne pouvais qu’envisager le pire au moindre rebondissement. Quand ? Où ? Pourquoi ? Comment ? Harlan Coben fait délicieusement monter la tension et nous plonge au cœur d’un récit bien difficile à quitter.

Comme souvent tout prend son sens durant les derniers instants et qu’il a été bon de voir à quel point l’auteur a su me retourner le cerveau. Moi qui aime chercher les indices et démasquer les commanditaires avant la fin, je suis agréablement surprise de voir à quel point j’ai été baladé tout du long. Une chose est sûre, tout a été fait pour nous interroger et repousser nos limites.

Il faut dire qu’une multitude de protagonistes se croisent et sèment le doute dans notre esprit. Entre les autorités, la détective privée, les associés ou encore le trio des V, il est très facile de noyer le poisson et de rejeter la faute les uns sur les autres. Les pistes se recoupent, les connexions sont incompréhensibles et c’est donc au lecteur de rester perspicace et de faire en sorte de ne pas se laisser berner par les apparences. Il est, alors, important d’avancer à pas de loup et de garder l’espoir coûte que coûte pour ne pas tomber dans la facilité.

Ne t’enfuis plus est une pépite qui vous fera passer quelques heures sur des charbons ardents. Le texte est divinement bien travaillé et m’a provoqué quelques palpitations et quelques frayeurs qui m’ont enchantée. Alors si vous êtes adeptes des émotions contradictoires et bouleversantes, si vous aimez les récits qui vous emportent et qui vous captivent, n’hésitez plus et procurez-vous immédiatement ce roman !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire