Respect : Comment embrasser, aimer et faire l’amour quand on est un garçon ? Inti Chavez Perez

Comment on drague, comment on caresse, comment on fait l’amour quand on est un garçon  ?

Dans Respect on va découvrir ce que les garçons veulent savoir sans toujours oser le demander  : comment on drague, comment on caresse, comment on embrasse, comment on aime, comment on fait l’amour  ? Comment se passe la première fois  ? Y a-t-il d’ailleurs plusieurs «  premières fois  »  ?
On apprendra aussi ce qu’il est attendu d’un garçon, l’importance du consentement lors de la relation sexuelle et le reste du temps,  ce que ça signifie d’être hétéro, homo ou bi, et enfin pourquoi le respect permet à l’amour et à la sexualité de mieux fonctionner.

Inti Chavez Perez, un grand frère cool à qui on peut parler sans tabou, évoque la relation amoureuse sur toute sur sa durée, du coup de foudre jusqu’au couple.

Traduction du suédois par  Jean Baptiste Coursaud

Date de sortie : 03/04/2019

Éditions :

Prix : 15e en broché

Le concept de base de l’ouvrage avait tout pour me plaire. Éduquer les garçons sur la sexualité, le consentement, et tout simplement, comme l’annonce le titre, le respect. Belle promesse seulement à moitié tenue, à mes yeux.

Sous prétexte de s’adresser à des adolescents, l’auteur use de vulgarité plus souvent qu’à son tour et au bout de plusieurs pages de “b*te”, “br*nle”, “c*uilles”, j’avoue que j’étais déjà en train de grincer des dents. J’imagine que le but était de se rapprocher du lectorat visé, dans une idée de complicité, mais ça noie malheureusement le propos sous un langage faussement jeune. Je connais les ados, j’en côtoie, et si entre eux ils se lâchent à utiliser ce type de vocabulaire pour faire les malins, on peut tout à fait leur parler sans devenir soi-même vulgaire. Ce parti pris m’a gâché une bonne partie de ma lecture.

Mais je dois reconnaître que le fond, lui, caché sous cette forme agaçante, est très intéressant. De manière générale, les thèmes abordés sont pertinents, apprennent des éléments essentiels de la sexualité et fait globalement son job d’apprentissage.

Énorme bémol pour quelques passages qui m’ont choquée. Comment peut-on dire “hé, allez-y, matez du porno, c’est pas dangereux le porno” quand on se renseigne un minimum sur l’industrie du film porno et de la façon dont les actrices sont traitées ? Peut-être qu’en Suède, il existe une forme de porno respectueux, mais j’en doute sérieusement. Quitte à éduquer les garçons, autant y aller à fond et sans chercher à les culpabiliser, leur expliquer que ce couple qu’il mate sur Internet en cachette dissimule tout un trafic et un conditionnement scandaleux de l’image de la femme. Bref, c’est un détail dans le livre, mais comme il arrive au début, forcément, j’ai prêté attention à la suite et d’autres petites choses de ce genre m’ont convaincue que si l’intention de départ était bonne, le résultat de Respect n’est pas à la hauteur.

Je reconnais la richesse des informations contenues dans ce livre, mais je ne le conseillerais pas.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire