Monsieur – EL James

Résumé :

LONDRES, 2019. Le séduisant Maxim Trevelyan a toujours mené une vie facile. Riche aristocrate, il n’a jamais travaillé et a rarement dormi seul. Et lorsque la tragédie frappe, son existence est bouleversée. Maxim hérite du titre, de la fortune et des domaines familiaux, avec toutes les responsabilités que cela implique. Un rôle auquel il n’est pas préparé.

Mais son plus grand défi est de lutter contre son irrépressible attirance pour une jeune femme au passé trouble, dénuée de tout, qui vient d’arriver en Angleterre. Fasciné par cette mystérieuse musicienne, aussi discrète que belle, Maxim voit son désir se transformer en amour ; un sentiment qui lui est encore inconnu.

Qui est vraiment Alessia Demachi ? Maxim peut-il la protéger du péril qui la menace ? Et comment réagira-t-elle, lorsqu’elle découvrira que lui aussi cache des secrets ?

Sortie : 29/05/2019

Editions : JC Lattès

Achat : 17€ en broché et 11,99€ en numérique

 

 

L’avenir s’ouvre à elle, un chemin plein de possibles ! Cette fois, peut-être que la chance est de son côté.

 

 

Après le succès de sa saga Cinquante nuances de Grey, j’attendais EL James au tournant avec ce nouveau roman. Et c’est une grosse déception ! Ce livre est un total flop pour moi et j’en suis fortement désolée.

Le début m’aurait presque emballée si la langueur et la présence de phrases redondantes n’avaient pas gâchées mon petit plaisir. Quand j’ai pris connaissance du contexte, je me suis dit « pourquoi pas ?». Une femme de ménage et son boss… je m’attendais à un style à la Devious Maids avec du suspens et du danger, alors je me suis laissée aller. Et bien j’ai très vite déchanté ! La romance se met en place en douceur, ce qui ne m’a du tout dérangée bien au contraire ; j’aime quand un auteur prend le temps de la mettre en place pour lui donner de l’authenticité. Cependant ici, une fois la romance lancée, l’histoire est beaucoup trop centrée sur celle-ci et l’auteure m’a perdue en cours de route. C’était long, mais long… il ne se passe pas grand chose, ça tourne un peu autour du secret de Maxim sur son identité, mais voilà, rien n’a retenu mon attention. J’ai lâché prise.

En ce qui concerne les personnages, cela faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivée, mais je n’ai pas du tout accroché à Alessia. Elle est naïve et innocente trop à l’extrême, et c’est une nouvelle fois une vierge. Je n’ai réussi à ressentir que de l’agacement et non de l’empathie pour elle. Pourtant, elle a tout du protagoniste attachant. Elle est en fuite, a subi les conséquences de choix difficiles, ne va pas à la facilité et sait garder sa fierté malgré les difficultés qu’elle rencontre. Maxim est le seul qui a réussi à me toucher un temps soit peu, de part l’épreuve qu’il traverse, ainsi que son égarement face à ses nouvelles responsabilités qui lui tombent dessus du jour au lendemain. Il trouve en Alessia une certaine stabilité, que ce soit dans sa vie quotidienne ou émotionnellement, ce qui ne m’a pas laissée totalement indifférente. Malgré cela, dès l’instant où il pose son regard sur elle, il change radicalement de comportement et personnellement, je trouve ça un peu trop brutal. De plus, l’auteure insiste tellement sur la différence des classes sociales que c’en est gênant et lourd à la longue.

Aux cent dernières pages, l’auteure inclue enfin le danger et le suspens qui a été trop longtemps « oublié » , et arrive bien trop tard à mon goût. C’est vraiment dommage car l’intrigue qu’elle a voulu exploiter aurait été vraiment bonne si elle était arrivée plus tôt, ou si l’auteure avait gardé une pesanteur autour de ces menaces tout au long du récit. La fin est également trop rapidement résolue et surtout avec bien trop de facilité.

Monsieur ne m’a pas du tout convaincue. J’attends d’un livre des émotions fortes, de l’impatience, du palpitant. Et ici, c’est tout ce qu’il m’a manqué. Vous l’aurez compris, je me suis principalement ennuyée et je n’ai pas pris plaisir à ma lecture. J’avais juste hâte de le terminer pour enfin passer à autre chose. Certes il n’a pas ravi mon cœur de lectrice, mais j’ose espérer qu’il saura en toucher d’autres.

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Monsieur – EL James

  1. AvatarRowenabookine dit :

    Je vois beaucoup d’avis négatifs sur ce livre.

Laisser un commentaire