Derniers sacrements. M.J Alridge

Elle entend leurs cris

Elle ressent leur peur

Elle est désormais leur seul espoir

Ne croisez pas le regard de Kassie… Ou, du haut de ses 15 ans, la jeune fille saura où et quand vous allez mourir.
Véritable don, mensonge ou manipulation ? Un tueur en séries frappe Chicago et Kassie semble toujours être liée à ces meurtres. Adam Brandt, brillant psychologue judiciaire, saura-t-il élucider le mystère qui entoure la jeune fille ?

Editions :

Prix : 17e99 prix club

 Il avait beau être invisible aux yeux de ces empotés, inutile de s’attarder. Les légendes ne se rêvaient pas, elle se créaient. Et il avait du pain sur la planche. 

 

Je viens tout juste de terminer « Derniers Sacrements » de M.J Arlidge et je suis assez étonnée de la sensation que ce livre me procure. En effet, malgré l’horreur de ce texte, malgré toute l’angoisse qu’il m’a transmise, c’est avec un sourire que je referme la dernière page avec cette impression que tout est parfaitement à sa place.

Pourtant, jamais je n’aurais pensé que ce serait le cas en commençant cette lecture. Car non seulement la situation est terrifiante, mais également, car le duo Kassie & Adam m’a donné du fil à retordre. Entre les certitudes de l’une et l’empathie pragmatique de l’autre, je me suis posé plusieurs fois la question de savoir quel lien ils pourraient établir. Et c’est là que la magie de l’auteur opère et que je me suis retrouvée fascinée par les événements, avide de connaître les moindres détails des faits, aussi macabre soit-il.

Chaque acte en lui-même paraît dénué de sens, néanmoins, grâce à un subtil fil conducteur, M.J Alridge fait régner la peur sur son texte. Les différents points de vue sont édifiants et provoquent chez le lecteur une tension palpable et une angoisse lancinante. On essaie de savoir qui se cache derrière ces crimes, les raisons qui poussent le coupable à venir à bout de ses victimes de la sorte et surtout si la mystérieuse adolescente est réellement ce qu’elle laisse paraître ou pas.

À propos de cette dernière, j’ai ressenti une grosse affection pour la jeune fille esseulée qui porte le poids de son « don ». Je n’ose imaginer ce qu’elle a pu vivre ni comment elle a pu survivre dans ces conditions. J’ai eu bon nombre d’interrogations à son égard et j’ai même établi des tonnes de théories plus fumeuses les unes que les autres, mais je n’imaginais pas à quel point elle me toucherait, à quel point son parcours provoquerait une montée de larmes chez moi, ni à quel point je m’émouvrai de sa vulnérabilité et de sa force intérieure. Kassie n’est pas une adolescente comme les autres et il me semble que chacun d’entre nous s’attachera à ce petit bout de femme.

Il y a donc beaucoup de choses à prendre en compte dans ce livre. Que ce soit la multitude de protagonistes ou la traque lancée aux trousses de cet individu destructeur. Il y a eu des moments de doute et des instants où je suis retournée quelques pages en arrière pour être bien sûr de n’avoir loupé aucun élément nécessaire à l’enquête. J’ai beaucoup aimé l’atmosphère inquiétante et dangereuse qui s’abat sur cette lecture, l’impuissance que l’on ressent face au destin de ces personnes sous le joug de ce tueur et l’étau qui se resserre petit à petit autour de ce dernier. Tout a été soigneusement travaillé pour nous amener vers un épilogue particulièrement touchant.

« Derniers sacrements » est un livre qui établit un lien de confiance. On s’attache à ce duo improbable, on tremble face à la barbarie des faits, on médite sur les actes et les comportements de tout à chacun puis on se laisse emporter par la vague.

À lire si vous aimez les chasses à l’homme, les affaires complexes avec une petite dose de surnaturel bien agréable.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire