Desire. Rohan Lockhart

« C’est l’histoire d’un été, un instant figé dans le passé » Daisuke et Sai sont amis depuis qu’ils sont enfants. Ils sont voisins, musiciens, compositeurs et jouent dans le même groupe. Ils ont grandi entremêlés, l’un aussi lumineux que l’autre est ombrageux. Daisuke a toujours cru en lui. Sai, lui, se pense retenu par ce secret qu’il n’a jamais encore su lui avouer. Cette chose qui lui est encore si difficile à confesser. Mais quelque soit les ombres, il n’y a que votre plus cher ami pour vous rappeler que les sentiments se déclinent à l’infini. Il n’y a que Daisuke pour murmurer à Sai, qu’il n’y aura jamais qu’une seule façon de s’aimer. « C’est l’histoire d’un présent où les sentiments deviennent de plus en plus grands.»

Date de sortie : 28/01/2019

Editions :

Prix : 5e99 en numérique

 

 C’était une étreinte sans aucune arrière-pensée et pourtant, Sai sut à cet instant que ce geste simple venait d’éveiller en lui des sentiments qu’il n’aurait jamais soupçonnés. 

 

Rohan Lockhart est un auteur que j’ai découvert il y peu de temps mais pour lequel je me suis pris d’affection car il a des univers à part et une plume fine, délicate et juste.

Desire est une fenêtre de vie, un instant décisif dans la vie de deux hommes qui se sont toujours connus et qui se reconnaissent enfin. De leur rencontre à leur prise de conscience, de leurs relations passées à celle qu’ils n’osent espérer, nous suivons l’évolution d’une histoire pure, sincère et authentique.

C’est autour d’un sujet peu abordé que l’on fait réellement connaissance avec Sai et Daisuke. Comme beaucoup de lecteurs, je pense être novice malgré quelques notions du terme abordé. Je suis vraiment ravie d’avoir pu en apprendre plus surtout à travers le regard de ces deux jeunes hommes qui se retrouvent, s’explorent et s’aiment tout simplement.

Il se dégage des vibrations résolument positives de ce roman. Bien sûr, tout n’est pas facile pour notre duo, surtout lorsque l’ont parvient à mettre des mots sur ses émotions et que l’on comprend enfin ses réactions. Il y a la peur de décevoir, la crainte de l’abandon, la perte de confiance en soi et de ce fait il est vrai qu’une certaine tension s’installe pesante, palpable durant les premiers chapitres. La recherche de soi n’est pas évidente, mais c’est dans ce genre de situation délicate que j’ai le plus apprécié l’écriture de l’auteur puisqu’il nous propose une vision simple, mais pas moins dénuée de sentiments qui fait du bien et qui touche le lecteur en plein cœur.

Ce texte n’est pas très long et pourtant je trouve qu’il a la taille parfaite. Durant ces quelques chapitres, je me suis émue du lien qui unit Sai et Daisuke, j’ai apprécié leur franchise et leurs vulnérabilités. J’aime le fait que chacun se pose des questions sur l’avenir et cette ouverture d’esprit dont ils font preuve. Enfin, je m’exprime mal, car c’est tout simplement une évidence, il n’y a pas d’ouverture d’esprit à avoir, ils s’aiment, ils se lancent et c’est d’une beauté incroyable.

Desire nous narre donc une très jolie histoire faite de tendresse, de mélancolie, de douceur et d’espoir, mais c’est également un magnifique objet à avoir grâce aux superbes illustrations qui parsèment ce récit. Je suis conquise par ce roman, amoureuse de son déroulement et des émotions qu’il m’a procurées.

Il me reste bon nombre de livres à me procurer de Rohan Lockhart, mais il me tarde déjà de partir dans un autre de ses univers.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire