La meute de Chânais #2 : Aloys – Le sacrifice. Ysaline Fearfaol

La meute de Chânais, une meute pas comme les autres… Le puissant clan de Chânais partage son temps entre la Terre des hommes et Avalon, la contrée magique dirigée par Ysolda, la Dame du Lac et l’amante de Duncan, l’Alpha de la meute. Lors d’un séjour en Avalon, Duncan est grièvement blessé par une flèche trempée dans de l’aconit tue-loup. Le grimoire contenant la seule formule susceptible de le sauver a disparu de la bibliothèque d’Ysolda. Une course contre la montre commence pour le retrouver. Les loups-garous passent sous le contrôle d’Aymeric, l’ombrageux lieutenant de Duncan, secondé par son cousin Aloys. Hélas la situation se complique encore lorsqu’Aloys disparaît sans laisser de traces, et la tension monte dans la bande. Serait-il possible que seules les filles de la meute soient en mesure de sauver les leurs…

Date de sortie : 12/01/2015

Editions : Auto-édité

Prix : 13e72 en broché et 4e49 en numérique

 

 Un lourd silence régnait parmi les de Chânais. Tous avaient compris que la situation de celui qui manquait était loin d’être brillante, tous s’inquiétaient, cependant personne n’osait risquer de susciter la colère de leur leader. 

 

Il y a des livres que l’on a peur de commencer et je suis sûre que vous savez de quoi je parle et que vous me comprenez. Ayant eu un gros coup de cœur pour Aloys de Chânais lors du premier opus, j’étais réellement angoissée de savoir ce que l’autrice lui avait réservé et j’ai mis un temps infini à me lancer dans cette lecture.

Mais voilà une fois commencé, je n’ai pu m’arrêter et j’ai vraiment aimé ce roman. Non seulement celle-ci a confirmé mon amour pour Aloys, mais je l’ai fini en étant pleinement satisfaite des sentences prononcées et des punitions données, laissant échapper un grand Yes lorsque le couperet est tombé (et m’attirant les regards surpris de mes enfants par la même occasion). Pourtant, croyez-moi j’ai souffert, je me suis, d’ailleurs, énervée à plusieurs reprises et j’ai partagé, sans réserve, la fureur des louves de la meute ainsi que leur soif de vengeance.

Ce qui fait la beauté de cette saga, pour moi, c’est sans conteste le lien qui les relit, les connexions qui se sont établies. J’adore cette unité qui s’est créée d’autant plus depuis qu’Yseult les a rejoints et apporte ses dons à leur famille. Dans ce tome ils auront plus que jamais besoin des compétences de chacun pour sauver les leurs et retrouver les coupables, car le cauchemar n’est pas terminé pour les De Chânais, loin de là.

La situation est critique, c’est une course contre la montre à laquelle on prend part entre inquiétudes, craintes et rage sourde. Il faut dire que le calvaire enduré par un certain Loup Garou blond est stressant pour les nerfs malgré le fait qu’il ne cesse de tenir tête à ses geôliers. Mais ce ne serait pas Aloys s’il se laissait faire sans rien dire.

Concernant la relation entre Ailis et ce dernier, je suis absolument ravie de son évolution. En effet, les deux jeunes gens se connaissent mieux que personne et depuis cinq siècles ils se retrouvent régulièrement dans un lit afin d’assouvir leurs désirs respectifs. Toutefois, il aura fallu que le plan diabolique d’une druidesse déchue leur ouvre les yeux sur la profondeur de leur sentiment et leur permette de réaliser leur appartenance à l’autre. J’ai trouvé leur déclaration d’une beauté pure, d’une sincérité désarmante et je suis réellement conquise par leur couple.

Aloys, le sacrifice est une pépite à mes yeux. C’est un livre qui met véritablement en avant le sens de l’honneur, les émotions authentiques et l’importance capitale du lien qui unit la meute. Je suis heureuse d’avoir mis le nez dans cette saga et il me tarde de connaître l’histoire de Blodwyn et Faolan à présent. J’espère avoir l’occasion de la découvrir rapidement.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

2 réponses à La meute de Chânais #2 : Aloys – Le sacrifice. Ysaline Fearfaol

  1. AvatarPara dit :

    J’ai fini la série !! Enfin ceux déjà sorti. J’ai bcp aimé cette série on ne la lâche pas jusqu’à la fin du tome

Laisser un commentaire