LIZ #1 – Plongée obscure de G.H. David

Résumé :

Sous ses allures d’étudiante ordinaire, Liz est différente : un lourd passé, de profondes blessures, des plaies encore ouvertes qu’elle tente par tous les moyens de cacher à son entourage. Son credo : avancer, oublier, devenir une autre.
Une rencontre avec un homme, mystérieux, dangereux, une attraction qu’aucun d’eux ne peut réfréner, et tout pourrait bien s’effondrer ! Et s’il pesait une menace plus grande encore, si les démons de Liz la rattrapaient ?

Entre passion, mensonges et faux semblants, un jeu de séduction à haut risque…

Éditions :

Date de sortie : 26/06/2019

Achat : 5,99 € en Numérique et 17,90 € en Broché

 

 

 

Qui eût cru qu’ajouter deux obscurités l’une à l’autre pouvait rendre la lumière ?

 

Il y a des plumes qui racontent une histoire, d’autres qui vous emportent dans leur histoire, et enfin celles qui vous submergent par leur histoire… Impuissante face à la vague de sensations, d’émotions, de doutes et d’espoir, je me suis perdue dans cette histoire… L’histoire d’Élisabeth.
Au cours de sa jeune vie, Élisabeth s’est vu appeler de plusieurs noms. À chacun se rattache un instant de sa vie, à chacun un homme qui la définit à cet instant.
Pourtant, il parait que lorsque l’on est face à un miroir, un seul nom vient à l’esprit… et, même si au moment de ce Tome 1, Élisabeth est Liz, sa personne n’en reste pas moins floue…

Dans sa complexité, je l’ai personnellement adorée. Évidemment, elle parait étudiante ; assurément, elle semble fragilisée par les aléas de sa vie ; mais manifestement, elle se cache derrière l’image de son miroir.
Et si elle n’était pas seule à se cacher… L’auteure ici dans sa grande ingéniosité non seulement va nous faire douter des personnages, de leur nom, mais aussi de leur implication, de leurs réelles intentions, machinations et sentiments… Tout au long de ce tome, si au départ on se disait : c’est clair, évidemment il/elle est ceci ou fait cela, incontestablement il/elle ressent cela, quelques pages plus loin, on en doute, tant et si bien que l’on finit par s’interroger sur cette fameuse mise en évidence…

L’auteure va se mettre à jouer aux échecs avec le lecteur, déplaçant stratégiquement, mais aussi sournoisement ses pions, protégeant sa dame, jouant de son Roi et Chevalier à ne plus savoir qui est qui… D’ailleurs, à ce sujet, si ma raison conçoit l’attribution de ces rôles à Alex et Max, mon cœur est loin d’être d’accord… Pourquoi ? Peut-être parce que la plume de l’auteure est à ce point intelligente, astucieuse, adroite que j’en ai perdu la raison, pas au sens de l’esprit, mais plutôt de la justification.

Élisabeth, Alexandre, Maximilien et leurs amis vont se retrouver mêler à des histoires qui pour certains les dépassent, mais pour d’autres refont surface de leur passé. Acculés, ils vont devoir révéler une part d’eux et si pour certain la lumière va se faire, du moins en partie, rien n’est moins sûr pour tous.

« Liz #1 — Plongée Obscure » de GH David m’a littéralement fait plonger dans l’obscurité du monde d’Élisabeth, un monde de violences, de souffrances, de démons. Mais à chaque part obscure, son reflet lumineux véhiculant passion, fascination, espoir. Même si je suis fan du côté obscur, je pense avoir entrevu cette lumière, et à dire vrai, elle me plaît bien ; je dirais même, elle me fascine… Enfin, la suite me le dira…

Je fais partie de ceux qui n’avaient pas encore lu cette saga. Non pas que l’envie m’en manquait, puisque chaque nouveau tome rejoignait automatiquement ma pile à lire, mais parce qu’en général, je ne sais pas bien gérer la frustration de fin en cliffhanger. J’admets avec humilité que souvent j’attends la sortie du dernier tome pour la commencer. Si vous êtes comme moi, plus aucune raison ne peut vous retenir, le dernier tome « Liz #4 – Danser avec les requins » est sorti, alors plongez !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire