Souviens-toi de Lorelei C.

Résumé :

Il croit tout contrôler. Elle va le dérouter.

Après plusieurs années à travailler pour le compte de Drake, puissant trafiquant d’armes et de drogues, Xavier désire recouvrer sa liberté. Le deal entre eux est alors clair : une dernière mission à effectuer. Retrouver et kidnapper, Alexia Lazio. Pourquoi ? Il n’en sait rien. Cependant, il doit la ramener, vivante coûte que coûte. Ce dernier n’a pas le droit d’échouer, et, surtout, de la toucher…
Alexia Lazio, elle, vit à Sacramento depuis toujours. Enfin, d’après ses plus vieux souvenirs… Une zone d’ombres demeure dans sa mémoire, alors quand elle se fait enlever, elle reste persuadée que son passé y est lié.
Elle n’a rien de la femme douce et fragile que le jeune homme espérait rencontrer. Alexia est bornée, directe, franche et sans détour. Elle ne compte pas lui faciliter la tâche, quant à lui, il ne désire pas abandonner ses projets. Mais c’est sans compter sur la tension qui règne entre eux et les met à rude épreuve.
Un démon contre une teigne. Qui peut sortir vainqueur d’un tel combat ?

Éditions : 

Date de sortie : 29/01/2020

Achat : 4,99 € en Numérique

 

 

 

J’étais un chasseur, ils ont fait de moi un prédateur. Sans remords, sans peur, sans pitié. Il me donne un nom, et je fais ce qu’ils me disent.
Traquer.
Chasser.
Broyer.
Exterminer.
Effacer.
J’obéis, point barre. Aujourd’hui, ma quête est différente, mais qu’importe, elle sera un succès, comme toujours.
Elle est le prix de ma liberté.

 

Il y a des personnages féminins qui nous heurtent, qui nous chamboulent ou encore nous font rêver, avec qui on partage tant de sentiments, que l’on comprend, que l’on adore détester ou que l’on déteste adorer… Et il y a celle qui est tout ça à la fois… Qui parle à notre âme de lectrice, à qui notre âme de rêveuse voudrait plus ressembler… J’admets, en toute humilité, que le prénom choisi par Lorelei C. pour son personnage principal dans « Souviens-toi » a accentué ce sentiment d’identification. Il est si rare d’avoir une héroïne s’appelant Alexia. Et à dire la vérité, ce fut une des raisons premières de ma lecture (une autre aurait aussi pu être la superbe couverture, ou encore l’envie de découvrir la plume de l’auteure)… Mais au final, je dois dire que « Souviens-toi » de Lorelei C. est loin d’être né sous X.

Cette histoire est construite autour de deux énigmes, Alexia et Xavier, qui n’auront qu’une destination… Leur rencontre ? Truquée. Leur entente ? Faussée. Leur environnement ? Altéré. Leur avenir ? Incertain. Leur chemin va être tortueux, rempli d’imprévus, de découvertes aussi rudes que déstabilisantes, d’attractions aussi incontrôlables qu’inévitables, de sensations aussi nouvelles que grisantes et qu’ils vont détester, adorer, chérir.

On pourrait croire qu’Alexia est… enfantine, capricieuse, irresponsable… Folle ? Loin de là. Elle est au contraire mature, sensée, réfléchie, très intelligente. Elle donne l’impression d’être détachée, insensible, résignée, et pourtant elle va se lier, ressentir, se battre.
Je l’ai trouvée courageuse et vraie. Elle sait ce qu’elle veut, elle sait où elle a franchi la limite, pourtant elle assume et persiste ! Elle a ce besoin « d’être maître de son présent “en toutes circonstances. Si on demandait à Xavier un mot la qualifiant, il dirait très certainement ‘teigne ‘et pourtant elle ‘représente à elle seule tout ce dont il a toujours rêvé, sans même le savoir. ‘!

Xavier… La plus à même de le présenter serait Alexia : un vrai ‘B&B ‘: ‘Beau, Baiseur, Brute, Borné, Bestial, Baratineur, Bagarreur ‘… Personnellement, je suis entièrement d’accord avec elle ! Je rajouterai mystérieux, dangereux, impitoyable, ténébreux… ‘Il prend ce qu’il veut, quand il veut ‘! On pourrait le croire inaccessible… mais, n’est-il pas vrai que face à la bonne personne, aucune muraille, barrières, ténèbres ne peut se fissurer, se briser, s’éclairer ?

Deux personnages aussi différents que comparables, mais une chose va faire échos en eux : la rage, et elle va les réunir. Ne pas se laisser briser, toucher, faire face, garder la tête haute, rester le maître du jeu… Au final, qui sera la proie ? Le prédateur ? Cet affront qu’ils vont se faire va passer par l’expression de leur corps. C’est torride entre eux, une attraction incontrôlable, même avec toute la volonté ou l’entraînement, c’est plus fort, tellement fort. C’est à la fois magnétique et contraire, inassouvi et insatiable, violent et sensuel, ‘ça va bien au-delà du sexe. ‘On pourrait même parler d’emprise qu’ils ont l’un de l’autre, une emprise dangereuse à plusieurs titres, mais qui va les faire vibrer, avancer, vivre et chercher à rester en vie !
Ceci dit, cette histoire n’est pas huis clos entre Alexia et X. On va voyager de Sacramento à Mimai… On va partir à la chasse aux souvenirs, au futur… On y fait aussi la connaissance d’autres : des gentils méchants, et de quelques méchants bien loin d’être gentils… On va être témoin de violences, de détresse… On va partir à la recherche de réponses…

Avec ce roman, j’ai révisé ma perception de différence entre demander et exiger, avoir et posséder, dépendre et appartenir, désirer et aimer… J’admets, et ce n’est pas évident à première vue, mais j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup d’Amour dans cette histoire. Pas toujours partagé, parfois dévastateur et incompréhensible, mais surtout magnétique et puissant. De celui qui transporte, fait rêver, donne envie.

La plume de l’auteure ? Impossible de vous dire que j’en voulais plus, car je l’ai trouvé d’un parfait équilibre entre le passé et le futur, la peur et l’espoir, la cruauté et la bienveillance, la souffrance et le contrôle, le franc-parler et l’arrogance, le chaud et le froid, le torride et la fréquence. C’est un roman dont il est difficile de se détacher durant sa lecture, et pourtant… je dirais qu’à certains moments, ça s’est avéré nécessaire pour reprendre mon souffle. Il est intense, troublant, exaspérant, ‘orgasmique ‘. À bon lecteur, comme dirait Alexia : ‘Alerte surchauffe ‘!

Vous l’aurez compris, Alexia restera un peu au fond de moi, X un fantasme livresque, la plume de l’auteure une révélation, et ‘Souviens-toi’, un coup à mon cœur de lectrice.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire