La Dernière Muse T1 Rip – Elle Catt

Résumé :

Pour fuir son passé douloureux, Kataline quitte les Etats-Unis et vient s’exiler en France, chez Jess, une tante qu’elle connaît à peine. Dessinatrice de talent, elle lui vient en renfort dans son salon de tatouage, où elle dessine les croquis pour les clients entre deux cours à l’université. Loin de ses démons, la jeune femme retrouve peu à peu une vie normale.Du moins, c’était le cas jusqu’à ce qu’elle rencontre Maxime et plonge dans son univers. Un univers sombre et dangereux, où Rip, leader du groupe The Cursed et street-fighter impitoyable, semble régner en maître.Rapidement, des démons bien plus féroces que ceux de son passé viendront hanter Kat, et la menace qui plane sur elle pourrait bien lui coûter la vie.Rip pourra-t-il la sauver ? Ou signera-t-il sa destruction une bonne fois pour toutes ?

Editions : Cherry Publishing 

Sortie : 03/04/2020

Achat : 21,10€ en broché et 4,99€ en numérique

 

Malgré la douleur, je sens monter en moi une colère sourde. Un sentiment trop longtemps refoulé qui ne demande qu’à éclater. Mes pulsions haineuses resurgissent comme une vague houleuse et destructrice. Mon pouls s’accélère et mon cœur bat dans mes oreilles. Et pour une fois depuis longtemps, je laisse mes émotions m’envahir.

 

 

Il y avait bien longtemps que je ne m’étais plongée dans une romance fantastique. La couverture et le résumé ont rapidement attisée ma curiosité. Je me suis éclatée et j’en redemande !! J’ai été prise dans ce livre entre deux mondes, deux identités, et tout un tas d’émotions ! Dès les premières lignes, Elle Catt nous dévoile une plume sûre d’elle et osée dans un prologue sombre levant le voile sur ce qui nous attend. Entre romance, énigmes, dangers, révélations et mensonges, je me suis prise au jeu dans cette course contre le surnaturel. L’impatience et l’intérêt se renforcent, amenant les pages à défiler à une vitesse folle. C’est le genre de livre où tu te dis ” encore un chapitre et j’arrête ” et tout compte fait, tu te retrouves au point final…

Un passé douloureux, des liens familiaux compliqués, Kataline se cache sous un style et un caractère introverti. Elle a été conditionnée à une éducation stricte dans laquelle elle s’est sentie prisonnière. Trouver sa place, reste un gros défi pour elle. De premier abord on repère l’oiseau blessé, elle est réservée, peu sûre d’elle et pourtant elle bouillonne de l’intérieur. Avec Maxime, une amitié platonique et authentique se créé au fil du temps. Malheureusement pour Kat, cette rencontre l’amènera également face à Rip. Dan un premier temps, Elle Catt met en place  les différentes relations entre les personnages ainsi que leur rôle respectif. Il n’y a pas de trop plein d’information, elle prend le temps de nous ancrer dans l’histoire et prend de l’avance pour la deuxième partie où nouveau monde et changements seront au rendez-vous.

Maxime a bien un défaut (même si je ne suis pas vraiment de cet avis) : Rip, son frère. On pourrait remplacer ce surnom par tant d’autres : zizanie, homme à femmes, emmerdeur, arrogant… Bref, je ne vais pas vous faire un dessin, vous voyez le genre ! Le genre qu’on adore !! Pour vous donner une idée un peu plus précise, Rip est un mélange de Damon Salvatore, Remy Remington et de Patch. Et oui… Sacré cocktail n’est-ce pas ? Et chanteur avec tout ça! Vous allez adorer le détester. Tout ceci, fait de Rip l’étincelle qui réveille le volcan intérieur de Kat. Leurs altercations, l’attraction évidente qui les attire l’un vers l’autre font surgir toute la rage et toute la colère qu’elle a enfermées en elle depuis toutes ces années. Sa vraie nature prend vie peu à peu à son contact. La tension en la présence de Kat est palpable, une aura mystique, une méfiance sont présentes et parfois pesantes. On ne sait pas, on s’interroge jusqu’à ce que tout s’éclaire.

Une fois les confessions avouées, on bascule alors dans un autre univers. Le changement est tangible entre l’avant et l’après. L’auteure nous a leurrés tout autant que son héroïne. Les croyances et la réalité sont remises en question. Kat doit maintenant s’adapter, apprendre et gérer tous ces bouleversements. Malgré ses doutes persistants, Rip est son soutien, son rocher. Et plus que tout, il est sa rédemption, sa destinée, le seul qui éclipse ses cruels souvenirs. Leur identité les lie plus qu’ils n’auraient pu le prédire. Tout prend son sens. La profondeur et l’obscurité de ce monde est à la hauteur de mes attentes du début. Il n’y a aucune pitié et Rip est captivant dans ce rôle qui le caractérise admirablement. Je ne l’aurais pas vu différemment, il reste un bad boy dans l’âme, si on peut dire…

Seulement, Rip, ce personnage « je m’en foutiste », dur et impitoyable se retrouve pris à son propre jeu. Elle C. m’a prise au dépourvu face à une fin totalement inattendue. Les masques tombent, la trahison est difficile à accepter. J’ai été déboussolée et j’ai eu de mal y croire. Les vipères ne disent pas la vérité. Sauf qu’il y a toujours des exceptions, surtout quand la révélation peut être fatale. En conséquence, Kat se libère et laisse éclater sa vraie nature, ce qu’elle est réellement. J’ai été hypnotisée de la voir se dévoiler ainsi. À cet instant, je me suis rendue compte de son importance, de sa toute-puissance, de sa beauté et principalement de sa singularité. Il me tarde de la découvrir à l’œuvre…

La dernière Muse est premier tome parfaitement mené et prometteur pour la suite. Elle Catt pose les bases sur cet univers nouveau, elle nous guide sans précipitation, elle nous laisse être emportés et savourer la magie du moment. Elle m’a bluffée avec une fin surprenante et explosive qui ne fait que renforcer mon envie de continuer l’aventure et de voir cette guerre éclater.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à La Dernière Muse T1 Rip – Elle Catt

  1. Avatarcondat dit :

    vite le tomme deux je veux connaitre la suite de cette fabuleuse histoire je suis frustre je ne trouve nulle part lea suite l’avez vous ecrite??? il me la faut!!!!!!!! cordialement agnes

Laisser un commentaire