Plonge avec moi, Tome 1: Peau contre peau de Oly TL

Résumé:

Marjorie a dix-neuf ans et est passionnée par ses études. Mais hors de l’université, elle adore les sensations fortes. Pour le fun, pour se détacher de la fille brillante et sage que ses parents ont toujours voulu faire d’elle.

Quand Morgan débarque dans sa colocation, il suscite des émotions inconnues chez elle. Gueule d’ange, cascadeur, réservé, il semble cacher bien des secrets… L’un d’eux, c’est qu’il passe ses nuits dans un lieu libertin et mystérieux, la Confrérie, dans laquelle Marjorie prévoit de s’aventurer pour un stage. Novice comme elle l’est, elle est loin d’imaginer les abysses de noirceur que cache le monde dans lequel elle vient de plonger.

Alors qu’une série d’agressions inquiétantes survient dans le pays, Marjorie pourrait bien perdre pied dans cette immersion…

Morgan deviendra-t-il son oxygène ou celui qui la fera sombrer dans les profondeurs ?

Date de sortie: 12/03/2020

Éditions: Hugo Roman

Achat: 6,99€ en Numérique & 7,60€ en Poche

 

 

 

On se regarde. Longuement. Sans un mot, sans un geste, juste l’univers de l’un suspendu dans les prunelles de l’autre.

 

J’ai découvert la plume d’Oly TL, comme beaucoup, avec les BadAss… Et ma première impression, c’est confirmé avec ce premier tome de « Plonge avec moi » : lire Oly Tl, ne me laisse pas indemne… Elle arrive à me toucher, m’émouvoir, me bouleverser au plus profond de mon âme, et, il devient plus qu’évident, que me remettre d’une de ses histoires prends du temps… Même si paradoxalement, il me tarde la suite de ce tome ! Car c’est abasourdie, anéantie qu’elle m’a laissée… Si en refermant ce tome, certaines réponses sont apportées, il y a tellement plus de questionnements qui ont fait surface, que j’en suis littéralement désorientée.

On rencontre ici Marjorie. D’une famille bourgeoise, avec des parents plus que protecteurs, elle aime « s’aventurer au-delà des limites imposées par son éducation “et défier les ‘sensations extrafortes et plaisirs démentiels ‘. Elle se nourrit d’adrénaline : inconscience, effronterie, frayeur, audace, elle aime ‘le frisson, pousser les barrières ‘, en bref, tout simplement ‘oser ‘. Elle est d’une ‘curiosité maladive ‘. Alors lorsqu’on lui propose un stage qui ne manque pas d’intrigues et de piquant pour un de ses cursus universitaires, elle signe.
Je dois admettre, que parfois, elle m’a agacée… mais je pense que c’est voulu : ce ‘je veux, mais j’ai peur… ‘, ‘je suis sûre, mais ce n’est pas comme ça que je le voyais… ‘Est-ce de l’innocence, de l’incrédulité de sa part ? Une manière d’accentuer le sens hors du commun et extrême de l’univers dans lequel elle va entrer ? Ou tout simplement, une mise en confiance pour mieux accabler le lecteur ? Peut-être même les trois réunis ? Mais finalement, au fur et à mesure des pages, je n’ai pu que ressentir empathie et respect pour elle : l’ébranlement de son courage, de sa volonté et de sa force sera un moment de lecture plus que difficile, mais déterminant.
Ainsi que sa rencontre avec Morgan, bien évidemment…

C’est le colocataire de Marjorie, qui pour dépanner Morgan, va lui offrir leur canapé pour quelques nuitées…
Morgan représente tout ce que Marjorie déteste et aime à la fois : captivant et dangereux, soit ‘dangereusement captivant ‘. Il est tout simplement ténèbres. Même s’il lui arrive d’avoir ce regard d’insouciance, ce sont souvent les ombres qui le voilent. Je ne saurai dire si c’est un gentil blessé ou un méchant tendre. Pourtant, je m’y suis très vite attachée. Ses hésitations, ses douleurs, ses aspirations sont rapidement devenues miennes.
Marjorie et lui sont aussi différents que le soleil et la lune.
Pourtant, ils ont un point commun et pas des moindres : l’adrénaline !

Oly TL va nous faire voguer avec sa plume sur toutes formes d’expressions d’adrénaline, parfois très aériennes, et d’autres bien plus profondes… Elle va parfois déranger, écœurer… Car, n’oubliez pas, on est là dans un registre de Dark Romance ; personnellement, c’est le genre que j’affectionne particulièrement, donc c’est sans surprise que je me suis laissé happer par cette histoire. Cependant, il y avait bien longtemps que je n’avais eu de crampes aux mains à force de crispation, de tension à tenir un roman. L’auteure nous dirige vers maintes pistes, mixant intrigues et suspens ; notre esprit va inconsciemment chercher sans cesse une faille, un indice, une direction, mais c’est sans compter sur son ingéniosité qui va faire qu’à chaque révélation, une nouvelle question va émerger.

Plusieurs personnalités, plusieurs lieux, plusieurs rencontres vont faire de ce roman une histoire nous immergeant dans le machiavélisme, les manigances, la débauche et la luxure. Pourtant, l’auteure saura ajouter juste ce qu’il faut d’humour noir, pour permettre au lecteur de reprendre pied dans une forme de ‘normalité ‘et faire sourire. Les pensées de Marjorie et Morgan sont juste le souffle d’air qu’il faut pour reprendre son souffle, et éviter de se noyer complètement dans les ténèbres.

Les chapitres donnent voix à Marjorie et Morgan, mais aussi à une autre personne… mystérieuse, démente qui est là sans y être, qui agit d’une certaine manière qui rappelle celle d’autres, mais qui, à la fois, n’a rien en commun avec eux…
Comme diraient Marjorie et Morgan : ‘c’est la mouise ‘! Et j’ai adoré ! Esprit torturé, apeuré, démoniaque !
Dans ce roman, tous les personnages ont un pseudo et chacun d’eux a une signification importante, un dénominateur commun, mais, en même temps, impossible d’en déterminer tous les tenants et aboutissants… impossibles, jusqu’au dernier chapitre de ce tome…

La fin n’en est pas une. Personnellement, je dirai que c’est enfin le commencement de l’immersion totale dans cette histoire! Hâte de découvrir le fin mot de cette histoire.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire