Break the rules. Victoria Arabadzic

Hayden Smith. Un nom synonyme de puissance, de violence et de danger. Un nom redouté aussi bien par les prisonniers que les gardes de l’établissement pénitentiaire où Adria vient d’être embauchée en tant qu’infirmière. Son but  : se rapprocher de Jake, son frère, condamné pour avoir vengé le meurtre de leur sœur. Mais la réalité est bien plus sombre qu’elle l’imaginait  : dans cet univers carcéral froid et cruel, seules règnent la violence et la loi du plus fort. Si elle veut aider Jake, Adria va devoir apprendre les codes de ce monde impitoyable. Et qui de mieux placé qu’Hayden Smith pour l’initier  ? Face au chef de cartel aussi séduisant que manipulateur, Adria va devoir respecter une seule règle  : ne jamais baisser sa garde…

Date de sortie : 01/07/2020

Editions :

Prix : 16e90 en broché et 6e99 en numérique

 

 Plus les choses allaient loin entre nous, plus je vivais mal sa tendance à ignorer ces moments d’égarement. Je prenais de gros risques à chaque fois et ce que je commençais à ressentir m’effrayait.

 

« Break the rules » de Victoria Arabadzic est une romance qui nous plonge au cœur de l’univers carcéral sur fond de vengeance, de cartel et de plan minutieux.

J’ai tout de suite été attirée par le résumé proposé par l’autrice et dès les premières pages j’ai vraiment ressenti un attachement pour l’ambiance qui se dégage de ce roman. Je trouve que l’on est parfaitement immergé au sein du centre pénitentiaire et j’ai été très intrigué par les différents protagonistes de l’histoire.

Du fait de la narration à une voix — du point de vue d’Adria, on apprend véritablement à connaître la jeune femme, on s’immisce dans ses pensées les plus profondes et je dois dire qu’elle a su me toucher et m’émouvoir. Il faut dire que son vécu n’est pas des plus faciles et que je n’ai pu que comprendre ses motivations. Je pense que si j’avais été dans sa situation, j’aurais pris les mêmes décisions. En effet, malgré les malheurs survenus, malgré les risques qu’elle encoure il me semble évident de tenter le tout pour le tout et de ne surtout pas baisser les bras dans ces cas-là.

Et ce n’est pas Hayden Smith qui me dira le contraire. Cet homme respire la dangerosité et je dois avouer que j’ai particulièrement apprécié le fait qu’il ne perde rien de son aura magnétique durant ce récit. Il transpire le mauvais garçon, il est impitoyable, froid, influent, c’est exactement ce que j’attendais de ce genre de personnage. J’aime qu’il ne change pas d’attitude malgré les sentiments qu’il développe même s’il est normal d’évoluer au contact de l’être aimé.

Entre Adria et Hayden rien n’est simple et tout est à construire. Il faut dire que le milieu dans lequel ils évoluent n’a rien de romantique, mais l’adrénaline peut aussi rapprocher grandement deux personnes. Alors rien d’étonnant à les voir se repousser, se chercher et surtout à les observer succomber à la tentation bien malgré eux. Pourtant, ils n’ont pas le temps pour ce genre d’émotions, mais le cœur n’est pas toujours en adéquation avec la tête, ce qui ne va pas forcément arranger leurs affaires.

Toutefois, leur relation est vraiment prenante et leur complicité bien qu’inattendue et malvenue fait des étincelles. Le désir qui les consume est délectable, les pièges qu’ils évitent passionnants et je reconnais sans mal m’être laissée porter par l’action de ce roman.

Néanmoins, surtout durant la seconde partie du roman, j’ai été quelque peu perplexe par rapport aux réactions d’Adria envers la gent masculine. Certains événements se répètent et j’ai eu un peu de mal avec le comportement des hommes qui l’entourent. Je ne vais pas vous en dire plus, mais cela m’a parfois dérangée.

« Break the rules » est un livre que j’ai apprécié et qui m’a fait passer un bon moment. Il est prenant, le sujet est original et permet de s’évader durant quelques heures qui font du bien. Si vous aimez les hommes tatoués, dangereux et les femmes qui n’ont pas froid aux yeux alors, n’hésitez plus et lancez-vous tout simplement !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire