La Loi d’Exception (Hades Hangmen T8) De Tillie Cole

L’amour était un puissant remède, mais il ne suffisait pas à guérir certaines blessures, trop profondes, incurables.

La loi d’exception… que ce soit pour ceux qui suivent avidement cette saga, ou pour ceux, pour qui Flamme est, soit un mystère, soit le Hangmen auquel ils se sont le plus attachés, ce huitième tome était plus qu’attendu…
Personnellement, je fais partie des deux catégories réunies, et donc, en toute logique, le jour de sa sortie, je commençais sa lecture.
Comme pour le tome 3, celui où on fait plus particulièrement la connaissance de Flamme, c’est une histoire pour laquelle j’ai pris mon temps, malgré ce côté addictif… Vous voyez ? Ce sentiment d’engloutir les pages pour en savoir plus, et paradoxalement poser le roman de temps à autre pour pouvoir en profiter encore plus longtemps ? Pour moi, c’est l’effet Flamme. Oui, je sais… Il est vraiment à part… Particulier… Spécial… Il est comme la flamme qui nait et grandit doucement, en embrasant tout autour de lui… Je crois que dans chaque série, que ce soit biker, militaire, rockeur, peut importe, on s’attache à un moment donné à un des personnages en particulier…
Dès le tome un, parmi tous les Hangmen, ça a été Flamme pour moi.

Flamme est une réelle énigme… Les tomes faisant, on a appris à connaître, le Flamme « Hangmen “, le Flamme ‘psychopathe ‘(tueur redoutable), le Flamme ‘avec Maddie ‘(protecteur absolu), le Flamme ‘de Maddie ‘(celui qu’aime son âme)…
Avec ce tome huit, on va découvrir le ‘petit ‘Flamme… Jusque là, on ne l’avait qu’entre aperçu ; ici, on va faire sa connaissance via une multitude de souvenirs, et on va le suivre sur son long chemin vers le pardon et la rédemption…

La fin du tome 7 a laissé les lecteurs de la saga sur un élément tragique… Ce début de tome 8 annonce un évènement heureux… Pourtant l’association des deux, ne plongera pas tous les Hangmen dans le bonheur ; pour certains, ce seront plutôt les ténèbres… les souvenirs… les flammes… qui vont les engloutir…

Je suis toujours autant émue devant la plume de Tillie Cole. Cette capacité qu’elle a, à retranscrire les émotions, mais aussi admirative dans le choix de ses mots… Ils ne sont jamais anodins… Comme par exemple, rappeler au lecteur la différence de signification entre un père et un papa. Et si parfois, pour certains, leur répétition peut paraître agaçante, pour ma part, je la trouve significative dans sa recherche d’émotions à procurer au lecteur… D’autant plus pour un personnage dont les mots sont si difficiles à employer en adéquation avec ses émotions, qui elles-mêmes lui sont étrangères… Un personnage dont ne on connaissait jusqu’à présent que la brutalité des actes, et dont on va découvrir les peurs les plus profondes.

Je dirai que ce tome 8, est le tome où Flamme va grandir. Le chemin sera long… difficile… tortueux et torturant de toutes émotions ! Après quelques pages, je n’ai plus compté le nombre de fois où une larme a glissé, où mon cœur a raté un battement, où mon sang s’est échauffé, non même, où un sourire s’est dessiné sur mes lèvres.
C’est un tome à trois voix : Flamme, Maddie et Cender. Entre ces trois-là, ce sera amour, incompréhension, partage, mais surtout le symbole d’une connexion forte. C’est certainement le tome le plus centré sur deux personnages en particulier… Jusqu’à présent, l’intrigue menait la danse d’un couple en devenir… Ici, c’est l’histoire de Flamme et Maddie. Certes, quelque chose se prépare, mais, dans ce tome-là, c’est réellement secondaire.
Tillie Colle a, ici, mis l’accent sur une reconstruction au sein du club.

Comme à chaque fin de tome jusqu’à présent, Tillie Cole transmet un message d’espoir, laisse en suspens une intrigue et met à mal un autre Hangmen… Ce huitième tome ne fait pas exception ! Et, c’est à la fois, le cœur léger et lourd que j’ai refermé ‘La loi d’exception’ : triste de quitter ces hommes particuliers que sont les Hades Hangmen, leurs femmes et leur environnement, et remplie d’espoir de vite les retrouver.

En conclusion, Flamme dirait : ‘Je crois que je l’aime ‘. Moi j’en suis certaine ! Et vous ?

Alexia

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire