Changement de marée: Aurores boréales #1 de Freya Barker

L’un des bénéfices liés au fait de vivre seule est que le temps est à vous et à vous seule. même si, pour dire la vérité, c’est certainement tout autant une malédiction qu’une bénédiction.

À la parution de ce roman, j’ai tout de suite remarqué la couverture… Je trouvais qu’il s’en dégageait quelque chose de frais, de beau, de tranquille, d’apaisant… De taquin, par ce sourire en coin, et de chaleureux, par cette tasse fumante bien alléchante.

Le contraste entre ce sentiment de quiétude dégagé par la couverture, et ce que vit Mia depuis une dizaine d’années est saisissant. Suite à un événement bouleversant, sa vie s’est obscurcie petit à petit sans tracas ni fracas, mais l’enfermant chaque jour plus dans cette survie bien rythmée bien réglée. C’est dans cette régularité, à l’écart, blottie dans son havre de paix, ce cottage en bordure d’un lac canadien qu’elle essaie de garder les ténèbres éloignées.

Mia est compliquée, renfermée, craintive. Sortir de chez elle est un vrai parcours du combattant : dans sa vie « la peur et l’angoisse deviennent elles-mêmes des causes de peur et d’angoisse. “Elle vit seule avec son chien fidèle. De son ancienne vie, elle n’a gardé que son amitié avec sa meilleure amie.. Très rafraîchissante, je dois dire.
À l’arrivée d’un nouveau voisin, c’est tout ce qu’elle avait mis en place qui va se trouver dérange.

Jared Kesla… ancien hockeyeur qui suite à une blessure physique a pris une retraite anticipée. Et il a décidé de la prendre un peu reculée, dans un chalet au bord d’un lac canadien, ce même lac aux abords duquel vit Mia.
La première fois qu’ils vont croiser leurs yeux sera… Surprenante ? Éloquente ? Hilarante ? Érotique ? Pour sûr, en tout point déstabilisante… et montée en température assurée…

On pourrait comparer cette rencontre à un ‘courant changeant ‘sur la surface du lac…
Chacun d’eux a ses blessures, certaines visibles, d’autres émergentes à certains moments, et d’autres bien enfouis dans leur cœur.
Jared va essayer d’apprivoiser Mia, elle va essayer de le tenir éloigné… Un évènement improbable, mais enchanteur va les réunir, et ils vont se rendre compte qu’ils ont plus en commun que ce qu’ils ne pensaient de prime abord. Petit à petit, ils vont abaisser les barrières érigées pour se protéger, et vont se rendre compte de l’effet apaisant qu’ils ont l’un sur l’autre.

Je ne pense pas que ce roman reflète une histoire de deuxième chance… Mais plutôt de reprise en main de sa vie.

La vie, c’est le désordre, et à moins de vouloir vivre seul sur une île, complètement coupé du monde, le désordre vous rattrapera toujours.

C’est ainsi qu’est rythmé ce roman, par vagues d’actions, d’émotions, de répercussions qui vont bouleverser et se retirer laissant une forme de paix, d’équilibre, en attendant la prochaine marée montante dans des événements remettant en question tout le travail déjà effectué pour rester à la surface. Mais rester à la surface, n’est-ce pas rester sur place ? La vie avance, il faudra bien à un moment qu’ils se mettent en route. Chacun a son rythme, certes, par des moyens différents, évidemment, et surtout accompagnés par des personnes qui auront un réel impact sur leur cheminement de l’un vers l’autre. Que ce soit Steffie, Brian, Jordy et surtout Ole, ils seront tous un moteur entraînant pour ces deux là.

La plume de l’auteure, que je ne connaissais pas encore, a su me faire sourire à la présence d’Ole, m’emporter dans le noir avec Mia, me faire vibrer sur la glace avec Jared. Quant aux rencontres charnelles entre Jared et Mia, elles sont toutes en sensualité, réchauffant les températures canadiennes du roman.

Personnellement, j’ai trouvé que ‘Changement de marée #1’ était un roman qui se lisait tranquillement, à l’image du lac où vont flotter Jared et Mia, aussi bien émotionnellement que voluptueusement. Et c’est avec curiosité que je vais attendre le tome suivant de cette saga.

Alexia

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire