L’anti-lune de miel – Christina Lauren

Ethan et moi commençons à collectionner plus de bons que de mauvais moments ; la balance penche désormais dans une direction inconnue. Et je crois que ça ne me déplaît pas. Ce qui me met incroyablement mal à l’aise.

Que dire sur ce roman si ce n’est que je suis très agréablement surprise par son contenu. Déjà la couverture vive attire l’œil sans conteste ! Des couleurs éclatantes prometteuses de paroles et de moments ensoleillés nous donnent l’envie de partir dans ce roman à la recherche du soleil et de la frivolité. Je m’attendais à lire une romance drôle et légère, mais comme toujours Christina Lauren ne se sont pas arrêtées là. Leur petit côté déjanté, des situations improbables et cocasses sont bien présentent, cependant elles y introduisent également un côté plus dramatique titillant la curiosité du lecteur mais jouant tout autant avec les sentiments de nos deux protagonistes principaux.

Suite à une malencontreuse intoxication alimentaire survenue pendant mariage d’Ami la sœur d’Olive et de Dane, le frère d’Ethan. Ces deux jeunes mariés se voient devoir renoncer à leur lune de miel initialement programmée. Seulement voilà, aucune solution possible, soit Olive et Ethan décident de mettre leur animosité de côté et profiter de ce séjour, soit il est perdu… Après tout pourquoi pas ? Ils ne seront pas forcés de rester collés l’un à l’autre toute la durée de ces “vacances” ? Si ? Non ?

Qui mieux que le karma pour venir troubler cette distance ? Combien il y aurait de chance de tomber sur son futur patron et son ex fiancée ? On est bien d’accord, ce ne serait vraiment pas de bol ! Mais dans leur malheur, cela pourrait bien les mener vers quelque chose de plus beau, où la chance leur sourira enfin. Bien évidemment ce rôle qu’ils voulaient éviter à tout prix les rattrape et ils se retrouvent à devoir jouer à Mr et Mme THOMAS pour le meilleur et pour le pire. Les différents faces à faces et les escapades donnent la touche d’humour que savent si bien apporter Christina Lauren. Toujours des situations improbables qui se transforment en catastrophe pour les personnages et en moment de pure rigolade pour le lecteur ! De plus, ces passages leur ouvrent les yeux l’un sur l’autre, lèvent le voile au fil des jours sur les préjugés qu’ils avaient. Petit à petit, les sentiments que chacun avaient enfouis en eux après leur première rencontre deviennent plus vrais que jamais. Les masques tombent, les confidences se font et leur vulnérabilité éclate eu grand jour. j’ai énormément apprécié que la romance se développe dans la patience et non dans la précipitation, cela nous permet de cerner et voir Olive et Ethan sous un nouveau jour alors qu’ils se détestaient sur des aprioris au début du roman.

C’est un grand pas en avant qu’ils vont faire ensemble au retour de cette anti-lune de miel : tenter quelque chose, ce donner une chance. Oui, dans ce livre tout tourne autour de la chance, car Olive n’en a jamais eu, c’est sa sœur Ami qui a hérité de tout le capital chance à la naissance. Mais la roue tourne n’est ce pas ? Jusqu’à quel point ? Ce peut-il que tout ce bonheur qui nous tombe dessus d’un seul coût nous soit retiré aussi vite ? Olive est un personnage très peu sûre d’elle et pourtant très perspicace. Des mots par-ci par-là, des évènements curieux stimulent sa curiosité. Son honnêteté envers Ethan n’efface pas sa détermination à délier le vrai du faux. Elle va occuper une place difficile lorsqu’elle se rend compte qu’ils sont victimes de mensonges et de manipulation dont le poison coule depuis plusieurs mois voire plusieurs années dans leur entourage. Les secrets se déterrent, mais il est difficile de faire la part des choses. Qui croire ? Sa famille ou bien la femme pour qui l’on a des sentiments depuis peu ? Olive s’éteint devant le silence radio d’Ethan, elle s’isole dans sa tristesse et personne ne peut rester de marbre face à sa souffrance. D’un autre côté, je n’ai pas pu en vouloir à Ethan, c’est compliqué pour lui également, voir la réalité en face mettrait en péril beaucoup de choses et je peux comprendre que l’accepter soit dur. La famille est importante, on se doit d’être là pour elle, seulement il faut savoir rester juste et pardonner aux bonnes personnes.

L’anti-lune de miel m’a totalement enchantée! J’ai ri à plus d’un titre, j’ai soupiré de bonheur, parfois grincé des dents et ai été émue. On est emportés par toutes les émotions possibles. Une romance qui nous pousse à croire que notre jour viendra, car la chance nous sourit toujours à un moment ou à un autre.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire