Cœurs solitaires en péril de Tina Muir

Que dit-on à propos du hasard, déjà? Qu’il fait bien les choses?

Tina Muir…
C’est une auteur que j’ai découverte cette année avec son roman « Bouquet Final » et dont la plume m’a littéralement transportée… Ailleurs… Et avec son nouveau roman « Cœurs solitaires perdus », c’est de nouveau une évasion vers des paysages magiques aussi urbains que forestiers.

Si le roman débute en plein centre de Vancouver, elle va très vite nous emporter au milieu de “forêts froides et profondes du Nord“. Sa plume est à chaque fois un émerveillement de découvertes de lieux. Je me suis même prise à ressentir les pas crissant sur les abords d’un lac fraîchement enneigé. Je dois tout de même admettre que compte tenu de l’environnement, il m’a manqué un peu de confrontations avec des animaux sauvages, mais rassurez-vous, il y en a suffisamment entre les personnages. De joutes verbales en silences éloquents, vous ne serez pas en manque d’affrontements.

Mais si on peut assimiler un personnage à un animal, je dirais qu’on a tout de même un ours ermite, répondant au nom de Samuel, et dont le caractère est des plus sauvages: peu loquace, particulièrement directif, “perfectionniste, bosseur discipliné à l’extrême, si exigeant avec lui-même“… Certains diraient qu’il est des plus rabat-joie! Personnellement, je l’ai trouvé envoutant (j’ai adoré me plonger dans le vert cyprès de ses yeux), sensuel, charismatique, et surtout très clair dans ses silences, et encore plus dans ses actions. Il est à mon sens le genre de personne qui sait ce qu’il veut, qui saura se battre pour l’obtenir mais qui aura un réel respect des choix d’autrui laissant la main décisionnaire à l’autre. Et pourtant, quand les sentiments s’en mêlent, rien n’est moins difficile que se remettre à l’autre: impatience et espoir affrontent alors tolérance et doutes.

Cependant, ne dit-on pas: “Tout vient à point à qui sait attendre?

L’attente, Alex connait bien. Elle a attendu devant l’autel le jour de son mariage (qui n’a pas eu lieu); elle a attendu des mois que Victor refasse surface (en vain)… Elle attend un signe… De Samuel? Si j’ai tout de suite apprécié Samuel, j’ai eu plus de mal avec Alex… Même s’il était évident qu’il était “l’homme solide face à la fille en vrac“, je n’arrivais pas à la cerner, à la comprendre dans ses actions et réactions… Son jeu du “Oui… Non… Ni oui, ni non…“ m’a même quelque peu agacé. Je me suis, à plusieurs moments de ma lecture, demandé d’où lui venait ce caractère indécis, changeant, indéterminé? Son passé? Son vécu? Sa perte? Ses déconvenues? Ou simplement d’un manque de confiance total, faisant écho à tout ce qui a construit sa vie avant…

S’ouvrir en confiance ne relève pas uniquement de faire confiance à l’autre mais peut-être aussi d’avoir confiance en soi et de se faire confiance… Émerge alors prudence, peurs incontrôlées, réticences… Des sentiments bien forts amenuisant, de fait, toute possibilité de confiance… peut-être…
Ceci dit, lorsque un ours bourru devient un preux chevalier, que le silence cède la place à l’éloquence des sentiments mis en mots, et qu’un évènement effrayant survient, finit de jouer à l’indécision: il est venu le temps de prendre les choses en mains, et Alex va se révéler bien courageuse.

Cette romance, hormis sa capacité à faire évader et rêver le lecteur, offre aussi une intrigue sympa, avec nombres de rebondissements, de dévoilements et même quelques coups de théâtre inattendus, dynamisant cette lecture. Personnellement, j’aurai aimé avoir encore plus de précisions sur certains personnages et évènements , mais il s’agit là certainement de mon côté friands de détails. D’autant qu’à mon sens il reste un inconnu… Mais peut-être que Tina Muir a en projet d’éclaircir ce personnage mystérieux dans une autre histoire. Ceci dit, au final, on saura qui, pourquoi, quand et comment, et surtout ce qu’il adviendra de Samuel et d’Alex.

« Cœurs solitaires en péril » est une lecture de saison (quoi de mieux en période cocooning, qu’un roman se dévoilant au prémices de l’hiver), et qui garanti un moment livresque frais et agréable, le tout mené d’une plume toujours aussi riche et fluide qui m’a cependant surprise dans un premier temps par la narration omnisciente dont l’auteur use et abuse dans la plus parfaite maîtrise. Il faut admettre qu’aujourd’hui cela est peu utilisé, mais malgré tout, je me suis vite laissée embarquer par cette particularité qui donne un autre ton à cette romance.

Pour finir, j’ajouterai: comment résister à cette couverture?

Alexia

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Cœurs solitaires en péril de Tina Muir

  1. AvatarTina Muir dit :

    Merci beaucoup Alexia. C’est toujours un plaisir de lire tes avis, ils sont percutants, justes, très fins dans l’analyse. Je me sens privilégiée d’être suivie par une lectrice et une chroniqueuse aussi aguerrie. Tu sais chaque fois trouver des angles particuliers pour parler de mes romans, je suis comblée. Et pour répondre à ta question, certaines réponses seront apportées en 2021… Très bonne journée à toi. Au plaisir de te lire à nouveau et encore merci.

Laisser un commentaire