Faux petit ami #1 : Menteur. Eden Finley

Faire semblant n’est définitivement pas le problème. C’est prétendre que je ne suis pas attiré par lui qui l’est.

Si vous cherchez une histoire facile, simple à lire et qui vous fera passer un bon moment le temps de quelques heures, je pense que Menteur, premier tome de la saga Faux petit ami d’Eden Finley est tout à fait recommandé.

Entre Maddox et Damon, un malentendu, une peur de l’engagement que dis-je une phobie sont à l’origine de leur rencontre et du début de leur relation. Ce que j’ai particulièrement apprécié c’est qu’on ne se focalise pas sur cet événement précis, sur ce we en particulier, mais bien sur l’évolution de leurs sentiments à travers leurs interrogations, leurs doutes, leurs peurs. Si tout semble couler de source pour l’un, pour l’autre rien n’est évident puisqu’il n’ose pas franchir ce pas par peur de se retrouver une nouvelle fois le cœur brisé.

De ce fait, les échanges entre les deux hommes semblent parfois léger, bon enfant et effectivement lorsqu’ils se parlent il y a une sincérité, une honnêteté qui nous laisse penser qu’ils sont faits l’un pour l’autre. C’est grâce à la narration à deux voix que l’on se rend finalement compte de tout ce par quoi ils sont passés et à quel point leurs appréhensions sont justifiées. Heureusement, l’attirance qui les rapproche fait un travail formidable et on se retrouve en présence d’un duo attachant et sensuel.

Si j’ai aimé le développement de leur couple, les voir se tourner autour et succomber à la tentation, il y a quelques révélations qui m’ont fait penser que c’était sans doute un peu trop d’un coup. Je m’explique, certains passages soulèvent des vérités encore inadmissibles de nos jours telle que l’homophobie, mais je trouve qu’un secret en particulier n’avait pas grand intérêt dans ce texte. Certes, cela explique certaines choses du point de vue de Maddox, mais comme la situation est peu développée je n’ai pas trouvé qu’elle avait grand-chose à apporter à l’histoire.

Toutefois, c’est une lecture agréable que nous propose Eden Finley, c’est une jolie relation qui donne le sourire, pleine de bonnes émotions et qui délivre un message très positif sur l’amour sous toutes ses formes. Entre famille solidaire et amis à l’écoute, Maddox et Damon ont toutes les cartes en main pour envisager l’avenir sous les meilleurs auspices.

Menteur est un roman qui fait voler en éclat les étiquettes. Il aborde plusieurs facettes de ses personnages et transforme une mascarade en une belle romance que l’on prend plaisir à parcourir. C’est juste, efficace alors pourquoi s’en priver ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire