Nous sommes les étoiles. Rowan Coleman

Qu’est-ce que l’amour si tu n’as pas besoin de te battre pour le garder ? Qu’est-ce que la vie la vie si tu ne te bats pas à chaque seconde pour la vivre ?

Rien qu’en lisant le résumé de « Nous sommes les étoiles » et sans même en avoir ouvert une seule page, je savais que j’allais verser des larmes, de joie surement, de tristesse bien sûr, mais j’étais persuadée qu’aussi belle que soit cette histoire elle allait m’émouvoir au point de m’arrêter et de prendre le temps de laisser sortir mes émotions.

Car des émotions, ce roman en contient des tonnes. Il faut dire que le sujet rendra le plus impassible des lecteurs, sensible, car il nous touche tous à différents degrés. Je trouve la démarche de Stella particulièrement belle puisqu’une lettre est un objet précieux, elle exprime autant les regrets que les envies pour l’avenir, elle ouvre une fenêtre sur des instants de vie. Comme on le dit souvent les mots s’envolent et les écrits restent ce sont donc des cadeaux pour leurs destinataires proches ou moins proches et l’idée même de me dire que je pourrai en écrire une à mon tour à le don de me réconforter.

J’ai beaucoup aimé la multitude de personnages que l’on rencontre au fur et à mesure des pages, la manière dont les liens se resserrent entre les différents protagonistes. J’ai apprécié le regard de Stella sur ses patients avec beaucoup de bienveillance, de calme et de douceur, mais également sur sa vie puisque la jeune femme affronte un quotidien difficile et a du mal à lâcher son rôle d’infirmière, ce qui fait plus de mal que de bien à son couple finalement. On la voit évoluer, s’interroger, et faire en sorte de gérer tous les aspects de sa vie sans baisser les bras.

Et puis il y a Hope. Comment ne pas s’attacher à cette toute jeune femme ? Comment ne pas sourire sur ses attentes et ses envies de vivre pleinement le temps dont elle dispose ? La maladie est dure et injuste, mais j’aime vraiment le fait que l’on ne s’arrête pas à cela, que tout à chacun évoque ses désirs et ses espoirs. Cela rend ce texte fort, heureux, tendre.

« Nous sommes les étoiles » est un roman qu’il faut prendre le temps de lire. Il faut se poser pour apprécier ses mots et les situations de chacun. Je ne vous promets pas de garder le sourire tout du long, mais je peux vous dire que c’est le cœur presque léger que j’ai refermé la dernière page, sereine et confiante.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire