Wicked Lover – Adora Sky

 

Voilà une chronique qu’il m’est difficile à écrire… pourquoi ? Et bien je ne sais pas vraiment si j’ai aimé ou non. Mon ressenti est mitigé, indécis, déstabilisé. Pourtant, le milieu de la musique est un point qui m’a fait choisir cette romance en plus du résumé. Il me paraissait plutôt léger malgré des secrets dissimulés entre les lignes. Mais tout ceci n’a pas suffit et mes attentes n’ont pas été atteintes.

En effet, si au début j’ai bien accroché avec Adylin et Sam, plus j’avançais plus je me lassais d’eux et de leur personnalité. Néanmoins, leur rencontre et leur attraction pas si anodines que cela, ainsi que leur histoire m’attiraient et c’est ce qui a retenue ma curiosité. On apprend à connaître Adylin, femme indépendante, forte qui ne se laisse pas facilement intimider. Elle a dû se relever suite à un accident, gardant une empreinte indélébile en elle lui donnant l’envie de recommencer une nouvelle vie. Malheureusement ces facettes touchantes, fragiles, nous imposant le respect devant ce protagoniste sont de courte durée. Lors de sa rencontre avec Sam, elle perd tous ses moyens, il l’atteint comme personne, la perturbe et la change… mais trop dans l’extrême ! D’un sentiment agréable je suis passée à de l’antipathie et même parfois de l’irritation. Samuel devient son addiction, elle dévoile une part de jalousie et ses pensées m’ont souvent fait souffler ou lever les yeux au ciel.

De son côté, Sam reste assez fidèle à lui-même. La difficulté à gérer ses émotions le plonge plus profondément qu’à son habitude dans ses pires tourments. Il est impulsif en geste et en parole distribuant des blessures autour de lui. Il a beaucoup de mal à communiquer sur le moment, il réagit au quart de tour et réfléchit après ses coups de sang.

Pour vous donner une idée, je vous dirais que j’ai retrouvé une part de Tessa et Hardin d’After en eux. Des disputes, des éclats de colères, la discussion qui vient une fois que le mal est fait. Dans ces moments là, leurs réactions sont complètement puériles, ils montrent une facette enfantine usante à la longue. Une sensation de déjà vu, avec ses différences bien sûr, sa propre histoire, ses propres épreuves, sa propre fatalité, malheureusement cela n’aura pas suffit à me faire oublier le négatif porter par les deux protagonistes principaux.

Cependant, je dois dire que la trame de fond est très bien ficelée ! Je me suis vite doutée de la nature des secrets, inconnus à chacun d’eux et qui pourtant les lient plus qu’ils ne peuvent le penser. On est dans l’attente du moment où tout va revenir à la surface. D’ailleurs, tout ceci explique leur lien fusionnel si rapide. J’avoue avoir pensé que tout allait bien trop vite mais voilà, chaque chose à ses raisons. Seulement, la force de ce lien devient mièvre à l’excès, à l’opposé des personnages initiaux. Leurs personnalités est trop changeante par rapport au début, l’intensité entre eux n’est pas exploité du bon côté pour moi. Et c’est bien dommage..

Wicked Lover est une romance dictée par le destin de deux âmes liées au-delà de la raison. Si j’ai été conquise par le cœur de l’histoire, tout ce qui gravite autour a posé quelques difficultés à mon envie d’apprécier le livre dans son intégralité.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire