Driven. Le film

Il y a quelques jours j’ai succombé à un abonnement Passionflix, sorte de Netflix américain qui adapte nos romances en format film. Je me suis lancée immédiatement à la découverte de Driven tiré bien entendu de la saga écrite par K Bromberg, ayant adoré ma lecture de celle-ci à l’époque. J’avais hâte de savoir si cette adaptation en valait la peine alors voici mon avis.

Tout d’abord, il faut savoir que c’est une première saison, suivie si tout va bien par la seconde et la troisième lorsque les tournages seront possibles. Nous voici donc en présence de six parties représentantes chacune un nombre de chapitres répartis comme ceci : 1 à 7/8 à 12/13 à 15/16 à 17/18 à 22 et enfin 23 à 25. De ce fait les épisodes sont courts (en moyenne 30mn) et cela permet de faire des pauses sans forcément perdre le fil de cl’action. Personnellement j’ai beaucoup aimé ce format.

J’ai trouvé les personnages fidèles à mes souvenirs. On retrouve rapidement le Colton arrogant des débuts, mais totalement détruit et la Rylee passionnée par ses objectifs, mais toujours hantée par son passé. Je ne vous apprends rien et vous épargne un résumé du résumé puisque je pense que vous savez parfaitement de quoi il en retourne. Toutefois, lors de la sortie des trailers, je n’avais pas été convaincue par le duo que nous proposait la production et après visionnage, je confirme cette impression. Ce n’est pas évident de passer du livre au grand écran, car nous imaginons les personnages d’une certaine façon et je ne vous cache pas que pour ma part je ne les voyais pas du tout comme cela. De plus, je trouve que l’alchimie n’est pas vraiment au rendez-vous, ce qui a rendu quelques scènes « gênantes » à mon sens.

Néanmoins, cette heure et demie de film m’a rappelé de bons souvenirs. J’ai trouvé très sympathique l’apparition de K Bromberg et j’ai trouvé que les musiques s’accordaient bien avec les différentes situations. Petit point noir sur la traduction à ce propos : des paroles apparaissent à des instants où seule la musique est présente. C’est assez dérangeant parce qu’on ne peut pas s’empêcher de regarder ce qu’il est écrit.

En tout cas, j’ai passé un bon moment en compagnie de Rylee, Colton, Becks, Haddie sans oublier les garçons et l’adorable Zander. J’espère que la saison 2 arrivera sous peu avec tout de même le regret d’avoir appris que l’acteur principal a dû être remplacé faute de calendrier concordant entre Casey Deidrick et la production.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire