Steel Brothers T1 – Manon Donaldson

12

J’avais un but bien précis en faisant ça, je dois lui donner l’impression qu’il ne peut pas vivre sans moi, qu’il peut me faire confiance. Sauf que ce que je ressens à cet instant précis me laisse entendre que je suis en train de perdre la partie.

Aller ! Je me dépêche de vous donner mon avis sur ce premier opus pour pouvoir continuer l’aventure auprès des Steel Brothers parce que comment dire… cette fin, c’est juste de la torture !

On commence le roman dans un contexte plutôt basique. Evelynn est une ado avec les problèmes qui vont avec. Les désaccords et braver les interdits parentaux vont de paire avec cette période de la vie. Seulement, elle ne se doutait pas un seul instant que cette rébellion allait être à la fois son sauveur et son pire cauchemar. En quelques secondes, elle est propulsée dans une autre dimension où horreur et ignominie s’ancrent en elle. Le choc est rude et encore le mot est faible face à la monstruosité de sa découverte. A travers ses yeux, elle nous faire vivre la scène avec une réalité cruelle.

Nous quittons Evelynn pour la retrouver plusieurs années après avec une nouvelle identité. Ce laps de temps, nous permet de voir la transition entre ces deux personnages. Rapidement, nous faisons le deuil d’Evelynn l’enfant, puisque de toute évidence elle est devenue une femme bien différente : calculatrice et déterminée où seule la vengeance dicte son avenir. Elle nous télétransporte d’un monde insouciant à un monde bien plus sombre. Ténacité et audace, deux caractéristiques de cette nouvelle Ivy et ils paient. Aussitôt qu’elle met ses deux pieds chez les Steel Brothers, j’angoissais déjà à l’idée de voir la chute arriver. Car l’erreur est inévitable même si elle a de nombreux coups d’avance, dès le début j’étais aux aguets du moindre faux pas qui pourrait lui être fatal. Sa soif de vengeance s’agrandit au fil des pages mais ne risque-t-elle pas de l’aveugler ?

Et puis, il est arrivé un moment où j’ai eu plus de difficulté avec sa personnalité, le jugement m’a été inévitable. Je l’ai trouvé trop volage, trop téméraire. Au fond, je crois qu’elle s’oubliait simplement et qu’elle se perdait entre ce qu’elle veut et ce qu’elle souhaite, alors j’ai essayé de la comprendre. Sans le vouloir, son but est remis en question aussitôt que les sentiments s’en mêlent. Les amitiés, la famille que forme les Steel Brothers et les sentiments amoureux prennent une place bien trop importante à son goût. Deux hommes opposés : Chris le gentil garçon prêt à tout pour elle et Dante cet homme ténébreux, possessif et protecteur réveillant son corps et son âme. De plus, elle doit gérer révélations et danger devenus son quotidien. J’ai adoré la facilité avec laquelle elle s’intègre, elle est à sa place et voir une femme de caractère qui ne se laisse pas faire ou facilement embobiner et qui ne reste pas planqué dans un placard est vraiment agréable. De ce fait, on est encore plus plongé dans l’action, on la suit dans sa folie et nous devenons accroc à l’ambiance.

L’auteure donne du grain à moudre, les problèmes viennent de partout, on ne sait plus à qui faire confiance ou qui croire… Mais Ivy mène parfaitement la barque, pourtant elle a de quoi avoir la tête qui explose ! Tous les évènements surviennent pour des raisons précises, il n’y a qu’un seul fil conducteur sans vraiment savoir qui en a le pouvoir. Nous allons de rebondissements en rebondissements, et franchement, j’ai adoré le déroulement adopté par l’auteure. Rien n’est prévisible, nous sommes obligés de nous laisser porter, mais jusqu’où ? Si Ivy a tiré un trait sur son envie de vengeance, bien d’autres problèmes restent non résolus et la fin de premier tome ne présage rien de bon.

Un premier tome très prometteur où bons nombres de révélations et rebondissements nous entraînent dans le tourbillon Steel Brothers. Je me suis prise au jeu des envies de vengeance d’Ivy, la quête du « qui » et « pourquoi » a su capturer mon attention du début à la fin. Je peux vous dire que c’est Ivy, cette femme admirable à bien des égards qui porte toute l’histoire sur ses épaules. Elle a l’étoffe et est digne d’être une Steel Brothers !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire