L’homme de mes livres. Kristen Ashley

Elle était absolument adorable. Et elle était sienne, juste à lui et à personne d’autre. Elle représentait l’unique chose, merveilleuse et respectable, qui ait été uniquement à lui.

C’est le résumé atypique de ce livre qui m’a donné envie de me lancer dans l’homme de mes livres. J’avais envie de découvrir cette romance qui couplé à un petit effet surnaturel promettait une belle histoire sous la plume experte de Kristen Ashley.

Et je dois dire que si ce texte m’a plu globalement, il n’en reste pas moins que j’ai eu du mal avec plusieurs parties, ce qui me rend assez mitigée finalement.

En effet, le couple Lily/Nate fonctionne bien. Ensemble ils sont beaux, sexy et très complémentaires. On sait d’avance que leur relation ne sera pas de tout repos, mais cela n’entache en rien toute la tendresse et tout l’amour qu’ils se portent. Beaucoup d’obstacles les attendent, mais cela fait partie de la vie, mais aussi des romances que nous aimons tout autant que la jeune femme. J’ai d’ailleurs eu beaucoup de peine lors du premier « coup dur » de leur vie, car ils ne méritaient pas ça et je suis bien contente que les coupables aient été trouvés et punis.

Toutefois, je dois reconnaître que j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans cette lecture. La présence de Fazire est certes originale, mais je l’ai aussi trouvé pesante à la longue. Disons que je ne m’attendais pas à ce qu’il soit là partout et tout le temps et je pense qu’il n’apporte pas grand-chose de plus. Je ne vais pas vous dire que cela est mal tourné, mais ce personnage qui devait apporter sa petite touche magique m’a finalement fait tout l’effet inverse.

De plus, si j’ai aimé les mystères qui entourent notre couple, la présence de leurs familles et la plupart de leurs moments passés ensemble…..Je n’ai en revanche pas aimé les longueurs ressenties tout du long. Je ne suis clairement pas une adepte de ce que j’appelle les histoires « ikea » c’est-à-dire avec des tonnes de détails sur les endroits, les meubles, les tenues. Il y en a parfois trop et parfois beaucoup trop, là nous sommes dans la seconde catégorie et clairement cela m’a quelque peu rebutée sur la forme. D’autant que le récit à la troisième personne n’est pas ce que je préfère (c’est un choix personnel, car j’ai l’impression d’être vraiment extérieure au livre) et ces descriptions à tout-va m’ont mis quelques bâtons dans les roues dirons-nous.

L’homme de mes livres est une jolie histoire malgré quelques goûts personnels qui m’ont empêché de l’apprécier dans sa totalité. Vous savez ce que l’on dit : on ne peut pas plaire à tout le monde alors si le résumé vous tente, je ne peux que vous conseiller de tenter et peut être que vous tomberez sous le charme de cette romance sans nulle autre pareille.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire