The Silent Waters. Brittainy C Cherry

 

Notre vie est faite de moments. Certains terriblement douloureux, d’autres merveilleusement optimistes.

J’ai connu beaucoup de ces moments dans ma vie, des moments qui m’ont changée, des moments de défi. En tout cas, au cours des moments les plus importants – des plus déchirants et des plus incroyables – il était toujours là.

J’avais huit ans quand j’ai perdu ma voix. Une partie de moi m’a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu’à ce que la tragédie le rattrape.

Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs.

C’est l’histoire d’un garçon et d’une fille qui s’aimaient l’un l’autre, mais qui ne s’aimaient pas eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D’amour et de promesses brisées.

Date de sortie : 01/06/2017

Editions : 

Prix : 17e en broché et 9e99 en numérique

 

 Toutes les personnes brisées n’ont pas nécessairement besoin  d’être réparées. Parfois il leur suffit d’être aimées. Ce serait dommage que seuls les gens qui sont entiers aient droit à l’amour.

 

Troisième tome de la saga Elements, The Silent Waters est un livre traitant d’un sujet une nouvelle fois dur qui trouve sa force au cœur d’une histoire désarmante d’authenticité.

Dire que j’attendais ce nouvel opus est un euphémisme tant la plume de Brittainy me touche depuis sa première sortie en France, c’est donc avec une véritable impatience que j’ai guetté mon facteur dans l’espoir de me perdre le plus rapidement possible au milieu de ses pages. J’espérais encore une fois beaucoup de ce nouveau couple et peut-être en espérais-je un peu trop.

En commençant ce livre, vous serez immédiatement conquis par la jeune Maggie, par sa joie de vivre, sa franchise et sa bonne humeur constante. Vous serez charmé par ce petit bout de femme à qui on a envie de donner le monde et serez d’autant plus effondré lorsque sa vie perdra de son éclat à tout jamais. La situation vous touchera profondément, vous suivrez son évolution, ses peurs obscures, mais garderez également espoir à chacun de ses progrès. Vous vous prendrez à pleurer et rire en compagnie de la jeune femme qui se construit sous vos yeux jour après jour. Vous ferez également la connaissance de Brooks qui saura toucher votre cœur grâce à sa prévenance, sa gentillesse et sa bienveillance permanente. Vous le verrez devenir cet homme bon, cette ancre nécessaire au bien-être de Maggie et vous tomberez sûrement amoureux de ce couple atypique qui vous prouvera que l’amour n’a aucune limite.

Je suis moi-même séduite par la magnifique relation qui se développe entre les deux jeunes gens. J’ai aimé les regarder grandir, les observer dans leur cocon, les voir vivre les bons comme les mauvais moments cote à côté sans jamais baisser les bras face à l’adversité. J’ai adoré leur manière de communiquer que ce soit grâce à la musique ou à leur correspondance livresque que j’ai trouvée extrêmement romantique. Ce livre aurait réellement pu être un coup de cœur si je n’avais pas trouvé autant de longueurs à une certaine époque. J’ai eu le sentiment de passer à côté de leur histoire à ce moment-là, l’impression que le mal-être de Maggie prenait le dessus sur tout le reste. Je sais, ceux qui l’ont lu me diront sûrement que c’est son traumatisme qui porte ce roman, il n’en reste pas moins que sur cette période là, j’ai ressenti une vraie longueur qui a cassé quelque peu le rythme de ma lecture.

The Silent Waters est un livre profond qui traite avec délicatesse et émotion de thème peu facile à aborder tel que le handicap, la force et le courage nécessaires pour surmonter ce genre de choc, la douleur liée aux événements et le jugement des autres. Maggie et Brooks vivent un amour d’une beauté et d’une authenticité rare dont chaque instant est précieux.

Le dernier opus de la série sera disponible le 02 novembre et nul doute que Brittainy nous réserve une nouvelle histoire bouleversante à souhait.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire