Black Romance. Molly McAdams

Quand elle se réveille, Briar se retrouve dans une pièce obscure, nue et ligotée. Quelques jours plus tôt, sa vie était encore parfaite, elle était même sur le point de se marier.

L’homme qui l’a enlevée, Lucas, est le diable incarné. Il en a la beauté, les yeux remplis de péchés, un sourire ténébreux… et attirant. Un diable d’une beauté si cruelle et dévastatrice que sa simple présence instille la peur.

Mais sous cette apparence terrifiante, se dissimule aussi un homme meurtri et hanté par un passé douloureux. Malgré elle, la jeune prisonnière commence à éprouver une troublante affection envers Lucas. Et peu à peu, se développe une passion contre nature. Une passion entre lumière et ténèbres…

Date de sortie : 07/03/2018

Editions : 

Prix : 17e90 en broché et 12e99 en numérique

 

 En admirant cette fille intrépide dans la salle d’exposition, mon visage fit réapparaître ce masque d’indifférence alors que j’imaginais comme elle serait bientôt brisée.

 

Black romance est un livre qui m’a tout de suite interpellé par son résumé noir qui laissait entrevoir un récit éprouvant et déroutant.

J’en referme tout juste la dernière page et je dois vous dire que je suis tiraillé par ce que je viens de découvrir. Tout d’abord, je suis partie dans cette lecture avec l’idée fixe de me retrouver face à une Dark Romance. D’ailleurs, les premiers chapitres m’ont donnés raison puisqu’ils font la part belle à la peur et ne cessent de faire monter l’angoisse éprouvée par Briar.

Toutefois, à la moitié de ce roman, les choses basculent et je me suis trouvé en présence d’une romance certes sombre, mais plus du tout dans le même registre. Très rapidement, j’ai senti que Lucas n’était pas celui qu’il semblait être et que les choses se révélaient bien plus complexes qu’il n’y paraissait. Ce fut une période qui m’a déstabilisée, car je n’ai pas compris vers quoi Molly McAdams voulait nous diriger.

Quelques révélations plus tard, plusieurs rebondissements assez surprenants ont de nouveau perturbé le cours des événements et ont fait passer l’étrange relation de Briar et Lucas à un stade supérieur les entraînant sur un chemin trouble où chaque personne représente un obstacle. Un texte qui prend la tournure d’un romantic suspens que j’ai particulièrement apprécié.
Néanmoins, même si j’ai beaucoup aimé l’évolution de leur situation, je dois avouer qu’une multitude de contradictions se sont fait la part belle au fil des pages. L’environnement dans lequel il se retrouve est propice à la suspicion, à la trahison et à la désagréable sensation de ne pas savoir vers quel traquenard on nous pousse. De plus, le mystère qui entoure Lucas accentue cette tension malsaine de sorte que je me suis posé mille et une questions sur cet homme. Qui est-il ? Que poursuit-il réellement ? Le diable est-il vraiment parmi nous ou avons-nous affaire à un ange déchu ? Des interrogations qui ne trouveront leurs réponses qu’en fin de roman et qui m’ont permis de tenir jusqu’au bout.

Concernant l’idylle entre ces deux personnages, je sais qu’elle pourrait paraître glauque et qu’il serait facile de parler d’un certain syndrome. Pourtant, l’auteure a réussi à évincer cette impression, car malgré leur début, disons litigieux elle a pris le temps de construire un vrai lien qui se renforce jour après jour.

Je me suis demandé à un certain moment si ce livre me plaisait puisque je ne me retrouvais pas forcément dans ce texte. Puis les choses se sont emballées et lorsque je me suis rendu compte de la situation dans laquelle ils se trouvaient, je n’ai pas réussi à décrocher souhaitant arriver à l’épilogue pour les voir dépasser cette histoire et savoir si un happy end était possible après tout ce qu’ils avaient vécu. Donc oui, au final, j’ai beaucoup aimé ce couple qui m’a fait réagir et qui a su provoquer des émotions vives et contradictoires.

Alors, Blackbird et la Faucheuse vivront-ils heureux jusqu’à la fin des temps ? Je vous encourage à vous procurer ce roman et à le découvrir par vous-même.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

2 réponses à Black Romance. Molly McAdams

  1. AvatarLouve alpha dit :

    Beaucoup de mystère tout compte fait dans cette histoire.
    Jolie chronique Aurélia, merci

Laisser un commentaire