Le Palace, Tome 1 : First touch. Laurelin Paige

Obsédée par la vérité, mais captive de son désir.

Après avoir laissé derrière elle son passé sulfureux et ses relations avec des sugar daddy en compagnie de sa meilleure amie Amber, Emily a aujourd’hui réinventé sa vie, elle est comédienne voix off pour une série télé à succès.

Tout va pour le mieux dans la vie d’Emily jusqu’au jour où elle reçoit un message vocal énigmatique d’Amber dont elle n’a plus de nouvelles depuis des années. Elle comprend que son amie est en danger et elle décide de tout mettre en oeuvre pour la retrouver.

Ses recherches la mènent à Reeve Salis, un homme aussi sexy que dangereux, propriétaire d’une chaîne d’hôtels de luxe et connu pour ses relations avec la mafia. Afin de retrouver Amber, Emily doit revenir à ses anciennes pratiques et user de ses charmes pour séduire Reeve. Mais plus elle semble convaincue que le riche hôtelier est responsable de la disparition de son amie, plus son attirance et sa dépendance à Reeve deviennent fortes, incontrôlables.

Date de sortie : 01/03/2018

Editions : 

Prix : 17e en broché et 9e99 en numérique

 

 Il me possède. Il me dévore. Il lèche mes lèvres de caresses audacieuses et possessives, il dessine sa présence du bout de sa langue, il vole l’air de mes poumons et bouleverse mon univers.

 

Le palace est le nouveau diptyque de Laurelin Paige en France. Depuis son arrivée sur les sites de ventes, je n’avais qu’une envie : me jeter dessus. Nulle surprise donc à ce que le jour tant attendu je m’arme de ma liseuse et plonge la tête la première dans ce récit aussi noir qu’addictif.

Vous connaissez l’auteure grâce à Fixed sorti il y a quelques années déjà et bien laissez moi vous dire qu’ici aucune similitude avec sa précédente série. Avec First Touch on aborde un univers sombre, dangereux aux mœurs douteuses, voire discutables. Adepte des comédies romantique et autre histoire d’amour sans nuages passez votre chemin, car pour vous attaquer à ce livre il faut avoir l’esprit ouvert et le cœur bien accroché.

Toutefois, ce roman n’est pas de la Dark, je tiens absolument à le dire. Le contexte est certes tragique sans doute même un peu glauque, cependant les personnages sont pleinement conscients de leurs agissements et entament une partie d’échecs renversante où chaque coup à son importance.

Et c’est là tout le génie de l’auteure qui nous entraîne bien malgré nous à travers une histoire complexe dont les héros brisés se trouvent, se jaugent et se lancent sans regard en arrière dans une liaison dévorante, fracassante, victime de cette sombre attirance qui les unit l’un à l’autre.

Entre Emily et Reeve la tension s’installe immédiatement, ils font preuve d’une franchise à la fois déroutante et rafraîchissante. Ils ne ressemblent en rien à d’autres personnages connus et posent leurs propres bases, érigent leurs propres règles. Il est d’ailleurs très facile de les juger sur leurs vécus néanmoins, je pense qu’ils sont justement le genre de personne qu’il faut décortiquer. Je conçois qu’en lisant ce texte il est impossible de rester neutre face à leur situation, on prend forcément parti à un moment donné, on se fait ses propres idées et l’on tire nos propres conclusions sur cette relation hors norme.

Bien sur, l’aura de danger qui plane sur ce couple est tout à fait addictive or je peux vous dire que ce roman est surtout érotique et place le sexe au rang d’exutoire d’ou l’ouverture d’esprit dont je vous parlais en début de chronique. C’est une guerre des nerfs qui se joue entre Emily et Reeve, un embrasement des sens qui n’a aucune limite. Reeve est le seul capable de lui donner ce sont elle a besoin, le seul à l’amener là où elle doit aller, le seul à voir clair dans son jeu. Leurs ébats sont empreints de fougue et d’excitation, d’une dose de perversité et de dépravation, mais ils sont surtout le reflet de leurs émotions profondes.

First Touch est un livre sur une relation si puissante qu’il n’y a pas de place pour la peur et les doutes. Je me suis retrouvé tiraillé entre plusieurs sentiments contradictoires durant cette lecture pourtant j’en ai aimé chaque instant. L’épilogue arrive bien trop vite et le dernier rebondissement est tout aussi inattendu que le reste du récit. Il me tarde dorénavant de savoir jusqu’où Laurelin Paige va amener ce couple à l’équilibre précaire et de découvrir la véritable force de cet amour atypique.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

3 réponses à Le Palace, Tome 1 : First touch. Laurelin Paige

  1. AvatarLouve alpha dit :

    Coucou Aurélia.
    Sais tu combien de tomes il y aura? Et s’ils concernent tous les mêmes personnages?
    Merci, bisous.

Laisser un commentaire