#Gaymers #3 : Connection Error. Annabeth Albert

It’s typical of video game programmer Josiah Simmons to be the last one on the plane on the way to the biggest meeting of his career. Though he’s (mostly) coping with his ADHD, he can’t handle another distraction. But he also can’t ignore his rugged seatmate—especially once he learns the military man’s a fan of his game.

Ryan Orson refuses to let his severe injuries pause his career as a navy SEAL. He’s got hours of grueling physical therapy ahead of him, and no time for anything that might get in the way of his return to active duty. But that doesn’t mean he’s above a little first-class flirtation with geeky-cute Josiah.

When a delay strands the pair in St. Louis, they agree to share a hotel room and a night of gaming. Neither expects their new connection to move to the next level in the light of day. Opposites may attract, but is this game over before it’s even begun?

Book Three of the #gaymers series

Date de sortie : 01/09/2016

Prix : 1e71 en numérique

 

 – Vous n’êtes pas mannequin, n’est-ce pas ?

– Quoi ? Non, pas mannequin.

– Star de la télé ? Athlète ? Parce que j’ai l’impression que je vous connais de quelque part et je ne veux pas arriver à Washington et que les gens me disent “hé tu étais à côté de ce Laker durant tout le vol”…

– Nope, je ne suis pas célèbre. Lieutenant Ryan Orson, US Navy.

(Traduction très libre de #F)

 

Ce que j’aime avec Annabeth Albert, c’est qu’elle arrive à me surprendre au moment où je pensais commencer à la cerner. Si les deux premiers tomes de cette série étaient sur le même ton, léger et plutôt anodin, ce n’est absolument pas le cas de celui-ci. Et quelle réussite !

On ajoute au contexte du jeu vidéo star de la série, Space Villager, celui des US Navy SEALs. Et on va dire que les SEALs et moi, ça fait tout de suite des étincelles. Je suis faible comme ça… Et il semblerait que je ne sois pas la seule puisque Joshua, l’un de nos héros, y est bien sensible aussi !

Non seulement elle aborde un thème intense avec les blessures de Ryan qui jouent un rôle très important dans l’histoire, mais Joshua est également atteint d’hyperactivité et de troubles de l’attention. Face au tempérament de Ryan, on comprend vite comment ça pourrait créer un fort déséquilibre.

Et pourtant… tout fonctionne ! On est convaincus, dès le début, que ces deux là sont faits pour être ensemble, l’un équilibrant l’autre comme nous y a habitués l’auteure. Même si ce n’était pas gagné étant donné l’issue de leur première rencontre que je vous laisse découvrir par vous-même.

Malgré la distance (chacun vivant sur une côte des États-Unis), les différences multiples de mode de vie, ils vont apprendre à se connaître et à devenir indispensables l’un pour l’autre. Une belle amitié naît entre eux et j’apprécie particulièrement qu’on les découvre d’abord dans cette dynamique. L’évolution est naturelle et tellement logique qu’on a presque envie, parfois, de secouer Ryan dont les réticences sont compréhensibles mais un peu agaçantes.

Mais ça ne gâche en rien le plaisir que j’ai eu à lire ce tome où on retrouve encore une fois, en fond, les personnages des tomes précédents. Ce tome peut également être perçu comme une transition vers la série Out Of Uniform qui en est un spin-off puisqu’on y découvrira principalement l’univers des Navy SEALs.

En bref, cette trilogie a été une formidable découverte et l’auteure apporte une belle fraîcheur au genre du MM. Oui, il y a du sexe détaillé, explicite, mais ce n’est pas centré sur ça et tout le reste est tellement bien mené et travaillé que finalement, même si parfois c’est un peu trop cru à mon goût, je passe outre !

#F

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire