Dragon love, Tome 1: Noir Ebène de Lil Evans

Résumé :

Salem, une jeune femme que la vie n’a pas épargnée, tente de se reprendre en main. Petite bouffée d’oxygène dans son quotidien, elle se rend à un entretien d’embauche, en apparence banal… Mais son futur employeur, mystérieux, semble aussi dangereux que redoutable. C’est alors que les ennuis vont commencer.
Le monde surnaturel est bouleversé. Entre enlèvements et guérillas urbaines, l’humanité toute entière compte sur le Dragon le plus puissant de la planète pour régler les soucis. Le plus gros problème, en réalité, c’est qu’il est lui aussi pieds et poings liés.
Entre courage et bravoure, il en faudra beaucoup pour repousser les dangers qui les entourent.

Date de sortie : 01/08/2018

Éditions : Les Éditions Livresques

Achat : 4,99 € en Numérique & 19,90 € en Broché

 

 

 

Cette petite humaine s’était incrustée dans son cœur comme une écharde douloureuse dont il ne pourrait jamais se débarrasser. Elle l’agaçait, lui donnait des envies de meurtres, mais qu’est-ce qu’il se sentait bien, lorsqu’elle était près de lui. Elle apaisait son Jiva, et tout ce qui faisait de lui un solitaire.

 

Love and …: Chaos, Confusion, Complications… C’est avec cette saga, que j’ai découvert la plume de Lil Evans, et comment dire… Chaos, Confusion, Complications serait un parfait « Donne-moi trois mots pour décrire ce roman “.

Dans un univers fantastique, on fait la connaissance de Salem. De parents décédés, un frère qu’elle ne voit plus, elle vit dans un immeuble insalubre. Appartement, studio, chambre… Les trois en un, je dirais. Elle vient de perdre son travail, ce qui risque de lui poser un problème financier, et elle part donc à la recherche d’un nouvel emploi.
Je vous ai dit qu’elle était humaine ? Ah oui, petit détail de son importance. Dans son monde, Élémentaires et humains vivent ensemble. ‘Les Élémentaires sont des êtres semi-immortels ayant un lien particulier avec l’un des quatre éléments : l’eau, le feu ; l’air et la terre ‘. Et chaque Élémentaire a, en quelque sorte, son roi, que l’on nomme Grand Élémentaire. Et, supervisant tout ce petit monde surnaturel, il y a ‘le Nemedyn ‘qui ‘représente tous les Dragons ainsi que tous les Élémentaires ‘ ‘une sorte de concierge réglant les problèmes entre le monde magique et les humains ‘. Et des problèmes, il y en a. La cohabitation est loin d’être de tout repos. Ce serait même un peu le Chaos…
Mais, à ce moment là de l’histoire, le plus gros problème de Salem est de retrouver un travail au plus vite pour payer son loyer. Il est donc logique que lorsqu’elle se trouve face à une offre, et ce malgré tous les signaux négatifs qu’elle perçoit, elle finira par accepter.

Salem est une femme que la vie n’a pas épargnée, et malgré ça, c’est une jeune femme forte, avec des convictions profondes, pour lesquelles elle va se battre. C’est tout à fait le genre d’héroïne que j’aime lire. Elle ne manque pas de courage, alors même qu’elle est morte de peur, elle reste digne malgré les humiliations, elle partage, donne sans attendre en retour, elle a le pardon difficile, mais ne joue pas. Quand elle va devoir faire face à certaines situations difficiles, des actes de trahisons et des instants de révélations, elle sera… humaine : des cris, des larmes, des menaces, de l’obstination, de la rancœur, mais aussi de l’espoir. J’ai trouvé Salem très digne.

Terren, lui est un dragon, et qui dit dragon, dit supériorité. Il a l’expérience, la déception, les souffrances et les attentes dues à son âge avancé, puisque semi-immortel. Il est dans une position des plus délicates quand on fait sa connaissance à travers ce récit. Pourtant, il va tout faire pour ne pas perdre de sa superbe, que ce soit face aux hommes ou à Salem. Une Salem, qui très vite va l’intriguer, et lui faire ressentir des choses qu’il avait oubliées, qu’il s’était interdites, il y a bien des années de ça. Un réel moment de Confusion…

Leur rencontre sera des plus surprenantes, pour elle comme pour le lecteur, même si elle parait logique dans la trame. Pour ma part, j’ai trouvé que certaines intrigues, dénouements ou révélations pouvaient être anticipés, mais il en est resté encore bon nombre qui m’ont étonné, et qui, de fait, ont tenu le suspens… je dirais même jusqu’à la dernière ligne… Que de Complications !
Ce que j’ai aimé ? Je pense que Lil Evans manie l’art de l’illusion, vous voyez ce que je veux dire ? Le fait de mettre en avant un fait (l’illusion), pour vous en faire oublier un autre (la révélation). Avec le recul, je me dis : oui, tu l’avais lu, tu aurais du le voir venir, et pourtant…

On est ici dans une romance fantastique, avec des êtres surnaturels, dont l’arrogance, la supériorité, le sex-appeal et le désir charnel sont de mise. Il y a donc des dialogues qui énervent, d’autres qui font rires, d’autres qui laissent dubitatifs, qui peuvent froisser l’égo et ceux, évidemment, qui sont torrides. Personnellement, je trouve que ça fait partie intégrante de ce genre de roman, et que la plume de Lil Evans m’a transportée tout à fait naturellement dans son univers. À vrai dire, j’ai un peu du mal à en revenir, je serai bien restée encore un peu en vacances avec eux…

Heureusement, pour moi, ‘Dragon Love, Noir Ébène’ est le premier tome de la saga, et en fait, il pose les suivants : c’est le genre de saga, où un couple est dévoilé, mais l’intrigue de fond est loin d’être élucidée à la fin du tome. Donc assurément, je vais la suivre. Et puis honnêtement, l’univers des dragons, c’est magique !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire