Héritage #1 : Le loup blanc. Camille Wright

Si vous aimez les légendes remises au goût du jour et que vous portez un intérêt au monde occulte, Le loup blanc, premier tome de la saga Héritage de Camille Wright me semble un choix absolument parfait. Entre lieux mystiques et personnages magiques, ce roman possède de multiples atouts qui raviront bon nombre de lecteurs.

Le résumé plante assez bien le décor alors entrons si vous le voulez bien dans le vif du sujet. Morgan possède une personnalité singulière au sein des siens ce qui le rend pour le moins captivant. Immergé dans l’univers quasi féerique de Brocéliande, j’ai immédiatement ressenti beaucoup d’émotions vives émanant de ce druide qui retrouve ses acolytes après tant d’années d’exil. Il n’est pas facile de reprendre sa place dans ces conditions et pourtant j’ai trouvé que les choses suivaient assez facilement leur cours malgré les doutes encore persistants à son encontre.

Concernant ses relations, on peut dire que Morgan n’est pas en reste et qu’il séduit le plus grand nombre par sa présence et son caractère affirmé. Les rapports qu’il entretient avec ses anciennes ou ses nouvelles conquêtes sont aussi torrides et sensuels que ce que l’on peut attendre de cet homme aux multiples facettes. Toutefois, aussi agréables que soient ses passages je suis heureuse qu’ils ne soient pas au centre de ce roman ce qui aurait gâché une partie du plaisir de le lire, du moins pour ma part.

Car oui, aussi passionnantes que soient les romances de ce texte, ses gros points forts sont l’ambiance à la fois réelle et irréelle qui s’en dégage et les mystères qui entourent la Bretagne depuis le retour de notre druide. Entre lycan, amarok, Ankou et autres créatures spirituelles, tout est fait pour que l’on s’abandonne et que l’on se laisse porter par ses pages.

De plus, Camille Wright a doté son livre de sujets importants, d’acceptation de soi et de l’autre, de compréhension, de souffrance, de mal être, mais également d’espoir, de renouveau et de communion entre les êtres. J’ai été très sensible à tout cela et j’ai refermé ce livre satisfaite mais également prête à continuer l’aventure.

J’ai d’ailleurs été assez surprise par le développement de cette histoire. En effet, je pensais me plonger dans un MM pur et je suis ravie que l’autrice ne se soit pas arrêtée à cette dénomination et ait poussé les choses un peu plus loin. Un véritable compte à rebours mortel se met en place, une course contre la montre que rien ne pourra arrêter. Les rebondissements sont nombreux, les révélations toutes fracassantes et grâce à cette histoire j’ai passé un moment spécial que j’ai d’ores et déjà envie de prolonger.

Le loup blanc est donc un premier opus dont je ne me suis pas lassée. C’est un récit qu’on lit la boule au ventre, avec des personnages auxquels on s’attache profondément et des sentiments que l’on a du mal à mettre de côté. N’hésitez donc pas à plonger dans cette saga qui j’en suis sûre n’a pas fini de nous surprendre.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire